[TEST] Inazuma Eleven 3: Foudre Célestre / 3DS

Publié le par Kementari

INAZUMA ELEVEN 3 : FOUDRE CÉLESTE
Support : 3DS
(jeu initialement sorti au Japon sur DS en 2010)
Éditeur/Développeur : Level-5
Genre : RPG/Foot

Sortie : 2013

inuzuma-eleven-3-box-copie-1.jpg

C'est mon mari qui m'avait fait découvrir cette série sur DS à l'occasion de la sortie d'Inazuma Eleven 2. Fan de RPG, je m'étais laissée tenter par cette aventure footballistique peu commune et j'avais été charmée. J'attendais la sortie de ce nouvel épisode sur 3DS avec impatience suite à l'immense déception de l'opus Wii (Inazuma Eleven strikers).

Il faut quand même savoir qu'Inazuma Eleven 3 est sorti il y a plus de 3 ans au Japon sur DS. On a toujours un temps de retard, mais on appréciera le fait qu'il sorte chez nous sur 3DS. Il est décliné en 2 versions : Foudre céleste et Feu explosif, chaque version ayant son lot d'exclusivités (personnages et techniques). Au Japon, une 3ème version était même sortie en plus, peut être verra t-elle le jour en Europe si le jeu a du succès. Le test ici présent a été réalisé sur la version Foudre céleste, qui en outre de l'histoire principale propose de suivre le parcours du joueur italien Paolo Bianchi en intermittence avec celle du héros du jeu Marks Evans, alors que la version Feu explosif fait découvrir le jeune gardien de but africain Hector Helio.

inazuma-3-002.jpg

Si le scénario de l'épisode 2 sur DS était particulièrement surprenant avec la pseudo-invasion extraterrestre, celui de l'épisode 3 revient sur des bases plus classiques. Le tournoi du Football Frontier, initialement destiné aux collégiens japonais, s'internationalise ! Chaque pays sélectionne donc ses meilleurs joueurs pour le représenter dans ce championnat du monde junior.

L'emblématique gardien Mark Evans et ses compagnons devront donc être à la hauteur pour intégrer l'équipe nationale dirigée par le sombre Percival Travis s'ils veulent affronter d'autres équipes lors d'une phase de qualification océano-asiatique permettant d'accéder à l'île de Liocott, lieu paradisiaque où se tiendra la compétition mondiale. Cet épisode sera l'occasion d'en savoir un peu plus sur le grand-père de Mark, David Evans, avec de multiples rebondissements mélodramatiques à la clé. C'est cul-cul la praline mais on aime ça !

Le jeu se déroule en 10 actes, un peu à la manière d'un dessin animé. Chaque acte comprend un match majeur à jouer. Les matchs officiels sont scénarisés, c'est à dire qu'il peut se passer dans le match des choses immuables. Il y a donc des actions adverses qu'on ne peut contrer et l'avantage est donné à votre adversaire, mais au moins, contrairement à l'épisode Wii, le match en temps normal n'est pas disproportionné et on a donc toutes nos chances de revenir et de mener au score !

Il y a beaucoup d'explications et de blabla au début du jeu, mais ça se calme par la suite.

inazuma-3-003.jpg

Comme les précédents épisodes sur DS, les matchs et autres défis se font au stylet. Sur l'écran tactile, on trace le déplacement des membres de notre équipe, on appuie là où on veut envoyer le ballon... Sur ce point, on n'est pas dépaysé. On retrouve rapidement nos habitudes ! On peut d'ailleurs arrêter le déroulement du match pour mettre au point une tactique, très utile quand il y a beaucoup de joueurs devant le but par exemple. Sur l'écran du haut, on peut suivre le score ou regarder les cinématiques des techniques spéciales. Ces dernières sont toujours classées en 3 catégories : attaque, défense et tir. On peut les déclencher uniquement si notre personnage a sa jauge de points techniques assez remplie. Celle-ci descend assez vite si on utilise ces techniques trop souvent, il faut donc veiller à ne les utiliser que quand c'est nécessaire. Bien sûr, plus une technique est efficace, plus elle coûte cher en points.

Afin de gagner les rencontres, il vous faudra auparavant améliorer les capacités de vos joueurs. Pour cela, il y a différentes façons de procéder (miam miam l'aspect RPG que j'aime tant). On peut faire :

- des entraînements individuels augmentant une capacité précise contre quelques points de motivation (pas très gratifiant, on se contente de regarder une petite cinématique),

- enchaîner les défis. Ils se déclenchent aléatoirement lors de vos déplacements en mode exploration. Vous contrôlez un effectif réduit de 4 joueurs. Si l'objectif est le plus souvent de marquer un but en premier, il peut parfois être différent comme intercepter le ballon ou le conserver le temps du défi. C'est assez répétitif et énergivore mais ça permet d'augmenter le niveau des 4 joueurs à la fois. L'apparition des défis est assez bien répartie, sauf dans les chemins labyrinthiques menant aux différents stades, là ça pope un peu plus souvent et c'est assez pénible, à force !

- se rendre au centre d'entraînement. Vous pourrez choisir la caractéristique que vous souhaitez améliorer pour toute votre équipe. Vous déboulerez dans un labyrinthe où dans chaque pièce se trouve soit un coffre contenant un objet utile pour votre inventaire ou un robot vous proposant un défi. Il vous faudra trouver le robot ultime qui vous proposera un match en équipe complète. Une erreur à un défi et il faut recommencer tout le labyrinthe. Il faudra donc bien gérer les points d'énergie et de technique de vos joueurs. Cette méthode prend du temps mais est très efficace. L'utilisation du centre d'entraînement est toutefois limitée (ça serait trop facile sinon !!),

- organisation de matchs amicaux.

inazuma-3-004.jpg

Lors des phases d'exploration ou en magasin, vous pourrez récupérer des objets, de l'équipement, mais aussi des techniques. Si chaque joueur a des techniques qui lui sont propres et qui évoluent avec son niveau, vous pouvez aussi lui en apprendre d'autres. Cet aspect du jeu est vraiment génial car comme il y a un nombre d'emplacement limité, il faut veiller à donner au joueur, suivant son poste, des techniques adaptées. Rien ne vous empêche de mettre au moins une technique de tir à un défenseur par exemple, ça pourra toujours vous servir en défi, par contre il est inutile de lui en coller 4 car vous n'aurez plus de place pour lui en mettre de défense, qui est quand même son rôle principal !

Les graphismes sont soignés sans toutefois être magnifiques. Je ne suis pas sûre que les développeurs se soient beaucoup "cassé le cul" à faire le portage DS vers 3DS en les améliorant. La 3D n'apporte rien. Ça reste joli, du niveau du dessin animé, mais ça aurait pu sans doute être encore mieux. Il en est de même pour les cinématiques et les techniques spéciales. Sympa, sans plus. On retrouve le même univers sonore et les musiques des précédents épisodes et du dessin animé. Tout ça est bien géré !

inazuma 3 005

Le fait que la compétition s'internationalise nous permet de rencontrer un tas de nouveaux personnages avec de nouvelles techniques, ça donne du challenge à créer la meilleure équipe possible en recrutant les joueurs les plus talentueux. Cet aspect du jeu devient la dimension principale du jeu une fois l'histoire terminée. Car si l'objectif premier est de devenir Champion du Monde, ce titre une fois acquis en une vingtaine d'heures, s'ouvrent ensuite bien d'autres objectifs : recrutement des meilleurs joueurs du tournoi, rencontre avec des personnages mystérieux (il vous faudra percer le code pour les affronter), système de relation à améliorer, de nouveaux tournois accessibles... Bref, il y a de quoi s'amuser de longues heures sur ce jeu pour percer tous ses mystères !

inazuma-3-006.jpg


Inazuma Eleven 3 n'est pas un jeu de foot ordinaire ! C'est un véritable jeu de rôle, extrêmement prenant. Il faut une vingtaine d'heure pour venir à bout de l'histoire principale mais le jeu regorge de mystères à éclaircir et constituer la meilleure équipe possible sera vite votre challenge. Le titre souffre malheureusement d'un manque de nouveauté et de renouvellement. On repart sur les mêmes bases que les épisodes précédents. Cependant, le jeu est de bonne facture et on s'amuse bien, malgré quelques mécanismes de jeu redondants. Le jeu a été pensé pour le jeune public, il est donc très abordable. Les joueurs aguerris le trouveront sans doute trop facile. En tout cas, moi j'ai pris mon pied à y jouer et je ne suis pas prête de lâcher ce titre !

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

-_- 06/10/2013 19:28

Les IE sont de bons jeux en général, attention ceci dit, l'ennui et la répététivité de l'ensemble pointe très vite le bout de son nez après 2-3h de jeu.

Cathedrale 05/10/2013 22:04

yeah, chouette test. des élèves m'en ont parlé, j'ai bien envie de me mettre à la série!