Le ZX81, le « Mulet » de l'informatique familiale

Publié le par XavSnap

Le ZX81, le « Mulet » de l'informatique familiale

Le ZX81. A l'époque, le Commodore 64, l'Oric et ses copains faisaient passer ce micro pour un « jouet » technologique. Le Zx81 était «pourri» et inutilisable. La honte d'avoir possédé une telle machine ? Il fallait vite passer à autre chose ? N'allons pas si vite !

Bon ok le tableau n'est pas folichon, le ZX81 n'est pas une bête de course :

- Processeur Z80A,
- Une mémoire de 1Ko, dont 0,7 réellement utilisable,
- Pas de son,
- Un affichage noir et blanc tramé de mauvaise qualité,
- Un clavier merdique : programmation par fonction indirectes avec cumul de touches, et saisie asynchrone,
- Un jeu de 64 caractère écran (128 en vidéo inversé), non modifiable,
- Un Basic très lent.

Pour un prix de 650fr.

1Ko de RAM. Il existe peu de machines ayant des programmes plus court que le nombre de caractères de la notice du même programme :) La volonté d'étendre les possibilités de l'ordinateur ne passait pas par l'achat de gros périphériques, l'extension mémoire 16k (OBLIGATOIRE) coutait 450fr, et suffisait pour transformer la machine.

Le ZX81, le « Mulet » de l'informatique familiale

Le couteau Suisse

Ce qui est intéressant avec le ZX81, ce n'est pas ses performances, mais son utilisation. Garagistes, menuisiers, profs ou écoliers.... tous ont été attiré par cette machine pour son faible prix... et l'ont utilisé pour des applications qui leurs ressemblent. Il est marrant de constater l'usage qui en a été fait : programmes de dépannage, de tissage, de calcul de moyenne d'élèves, de débit de planches !!! Donc, machine limitée, mais imagination débordante. Chacun avait « Sa » vision de l'informatique, et cette machine était un terrain fertile pour l'imagination des utilisateurs.

Avec ces possibilités si limitées, le ZX81 était le "couteau suisse" de l'informatique familiale. Et à ce prix là, c'était une machine de transition vers un ordinateur plus performant. Le Zx81 fût donc une machine qui éduqua bon nombre de passionnés à l'informatique... et qui peut encore éduquer aujourd'hui....

Le ZX81 a toujours inspiré les programmeurs amateurs du N°1 jusqu'au dernier numéro de Hebdogiciel

Le ZX81 a toujours inspiré les programmeurs amateurs du N°1 jusqu'au dernier numéro de Hebdogiciel

Les rétro-programmeurs, l'Art de ce compliquer la vie à faire des jeux simples !

Que faire quand on a pas de son, pas de couleurs, 1ko de mémoire MEV (Mémoire Vive=RAM) et 8Ko de MEM (Mémoire Morte=ROM) comme on disait à l'époque, 64 caractères graphiques non modifiables, pour une mode graphique de 64x32 !

Et en réalité la version de base de cette machine n'offrait que 866 caractères utilisables !
Cependant, comme je le disais plus haut, la carte d'extension mémoire de 16K changeait tout ! Il était alors possible de créer de « gros » programmes Basic ou assembleur. L'utilisation de l'assembleur était un passage obligé pour tout Zédixien qui se respectait et qui voulait réaliser des programmes puissants.

Les programmes Basic sur Zx81 étaient lents, avec des animations saccadées. Le passage à l'assembleur était spectaculaire et de nombreux programmeurs ont franchi le cap. D'autres recopiaient les programmes assembleur sans rien y comprendre, avec des nombres de 0 à 255, saisis les uns à la suite des autres. Cela avait quelque chose de magique et mystérieux, qui à la fin fonctionnait... ou pas. La satisfaction d'avoir taper le jeu sans erreur primait sur le fait de jouer ! D'ailleurs, une fois le jeu tapé, les heures de débogage nous suffisaient et le jeu lui même nous lassait. C'est comme cela que j'ai tapé de nombreux jeu sans réellement y jouer !!!

Toutes ces limitations imposent un cahier des charges qui "terrorisent" les programmeurs. Pas assez rapide, comment créer des personnages avec de gros pavés, comment faire entrer le décor dans 16Ko, etc... Le jeu n'est qu'une résultante de la réflexion sur le contournement de nombreux problèmes techniques imposé par la machine. Le but n'est pas tant de faire un bon jeu... mais de créer de bonnes routines assembleur ! Et c'est ça qui est génial.

Créer des programmes de jeu sur cette machine plus de 30 ans après sa sortie est un retour aux sources pour mieux appréhender les bases de la programmation. A l'heure du gaspillage de ressources, de graphismes hyper-réalistes et de scénarios compliqués, il est bon de revenir aux fondement même du jeu et de la programmation. Réapprendre la simplicité et refaire fonctionner l'imaginaire à l'état brut.

Le ZX81, le « Mulet » de l'informatique familialeLe ZX81, le « Mulet » de l'informatique familialeLe ZX81, le « Mulet » de l'informatique familiale

Avec la programmation sur Zx81, on oublie tout le superflu et on ne garde
que les fondements même du jeu ! Pour mieux apprécier cette "simplicité", vous pouvez lancer des jeux pour Zx81 sur émulateur (voir le guide de l'émulation ZX81 ci-joint). Rendez-vous sur le site Hebdogiciel et téléchargez les programmes. Une petite centaine de jeux que j'ai tapé vous y attendent.

http://www.hebdogiciel.fr/ZX81.htm

Vous pouvez aussi aller découvrir mes propres réalisations sur ma page internet :

http://zx81.ordi5.free.fr/xavsnap/

Le ZX81, le « Mulet » de l'informatique familialeLe ZX81, le « Mulet » de l'informatique familiale

Voilà ! Et peut-être que tout cela vous donnera envie de découvrir les bienfaits de la programmation ancestrale !?

Guide de l'émulation ZX81

Commenter cet article

Canis Lupus Inc 02/12/2015 19:31

Bonjour,

excellent l'article.

j'ai commencé sur le zx81 j'avais 8ans (faite le calcul, je suis plus aussi jeune maintenant),
on as été faire un tour sur le site des programmes et émulateurs avec mon fils de 9ans pour lui expliquer et lui montrer que sa console 2DS est "pas si périmée que ca" :)

juste une remarque :
le C64 a été la suite logique avant de passer sur PC et à cette époque les 1er imprimante HP Laser était de sortie.
=> on gérait mieux les impressions et qualité d'impressions avec le commodore qu'avec les X8086 et les soit disant drivers optimisé pour...

liloune 26/10/2015 10:52

coucou et merci pour l'article! ps: ça n'a pas vraiment de rapport avec zx81 mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un ptit salaire (350€ à 450€ par mois) en répondant à des sondages en ligne! c'est pas beaucoup mais ça permet tout de même de mettre du beurre dans les épinards! bref! voilà le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: www.sondage-france.com profitez-en aussi ;-)

Urbinou 17/03/2014 12:54

Excellent, en lisant en diagonale, je me suis d'abord dit "tiens, y a eu un star trek sur zx81 ??" avant de lire qu'il s'agit de ton oeuvre. Il ne me reste malheureusement rien de mes productions de l'époque, elles sont parties avec les autres cassettes quand je l'ai revendu pour un c64... un mélange de basic et asm, ma seule incursion vers l'asm Z80 : )
Mais il y avait aussi de très bons jeux commerciaux ! un jeu de F1, un simulateur de vol, le frogger de chez sega, un labyrinthe 3D avec un T-Rex, et même des jeux en haute résolution.
Et je me souviens du jeu hhhebdo star wars avec le AT-AT, je l'avais tapé !
P##in, tu m'as donné envie de charger un émulateur !!

Atlantis 15/03/2014 17:28

Cette machine a donné envie à beaucoup d'aller "voir plus loin" et c'est déjà énorme..
Merci pour cet article..
Bravo !

DrFloyd 15/03/2014 11:55

ah oui là Terminator sur CPC... oups... c'était le terminus....

DrFloyd 15/03/2014 11:31

j'adore le Star Trek, ca respire l'aventure épique qui fait travailler l'imagination !

lemanscity72 15/03/2014 11:41

C'est clair Doc, il fallait avoir de l'imagination à l'époque 8-Bit ! Mais nous étions jeunes donc plein d'imagination justement !!! Je crois que ma plus grosse déconvenue fut Terminator sur CPC, O la vache !!!

lemanscity72 15/03/2014 09:58

Comme tu dis : A l'heure du gaspillage à tout crin, cela fait du bien de retrouver des vraies valeurs !

A quand de la programmation simple et facile sur des vraies machines en 2014 ?
Foutue époque ...