[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Publié le par Kementari

Yoshi's New Island
Support : 3DS
Développeur : Arzest
Editeur : Nintendo
Sortie : 14 mars 2014

[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Testé avec le support de Gamoniac

Pour beaucoup de rétro-gamers, Yoshi's Island, sorti sur SNES il y a près de 20 ans (1995) est un des meilleurs jeux de plateformes en 2D, sinon le meilleur ! Alors bien entendu, sortir des suites à la hauteur du jeu original est un véritable challenge : il faut trouver le juste milieu entre la reprise d'éléments clés du jeu original tout en proposant des nouveautés. Alors, pari tenu ?

Tout commence comme un conte de fée. La cigogne porte dans un linge blanc deux bébés. Elle se trompe de destination. Un peu déboussolée, elle reprend sa route mais est interceptée par le sorcier à la botte de Bowser, Kamec, ayant prédit que les deux bambins causeraient bien du tort à son maître dans le futur. Dans ce brouhaha, Bébé Mario tombe du ciel. Heureusement, il est déjà bien malin et utilise son lange comme parachute pour adoucir sa chute. Il atterrit au beau milieu d'une assemblée de Yoshis déterminée à trouver le château du jeune Bowser ayant élu domicile sur leur île et perturbant la paix environnante.

[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Bébé Luigi a été kidnappé ! C'est au clan Yoshi qu'il revient de traverser chaque monde pour le retrouver, tout en prenant soin de Bébé Mario ! Gobez vos ennemis et lancez des oeufs pour progresser dans l'aventure et sauver Bébé Luigi ! (extraits du manuel électronique du jeu)

On retrouve donc le même scénario que le premier épisode sur SNES.

[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Yoshi's New Island comprend 6 mondes, chacun décomposé en 8 niveaux. On se retrouve dans le schéma suivant : 3 niveaux, confrontation avec Kamec, 3 niveaux, mini-boss. Dans chaque niveau, on doit récupérer des pièces, des étoiles et des fleurs.

On le sait, Nintendo met un point d'honneur à proposer des titres très accessibles afin de toucher toute la famille. Si le petit dernier se contentera d'avancer de niveau en niveau pour atteindre le combat final, en utilisant les ailes apparaissant après 2 morts successives au même endroit, le grand tentera de finir le jeu sans aide alors que le papa, lui, cherchera à obtenir tous les "collectible" présents dans le jeu.

Le jeu ne propose pas véritablement de challenge tellement les niveaux se parcourent avec facilité. Même si certains objets sont cachés et qu'il faudra fouiller quelque peu, cela reste anecdotique et la durée du vie du soft s'en ressent fortement. Il ne faudra que quelques heures pour boucler sa partie !

[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Au niveau du gameplay, on reste dans le classique. Yoshi gobe ses proies pour les transformer en œufs qui peuvent servir de projectiles pour dégommer les ennemis, récupérer des objets inaccessibles ou encore actionner un levier. Comme dans les autres Mario, on peut aussi sauter sur la tête des ennemis pour les tuer ou aussi utiliser l'attaque-marteau pour enfoncer un poteau par exemple. Bref, on est en terrain connu.

Côté nouveautés, Yoshi peut gober des ennemis géants (en plusieurs bouchées, c'est mieux pour ne pas s'étouffer !) pour obtenir des œufs eux-aussi géants. Ces œufs pourront démolir des parois ou des tuyaux pour libérer de nouveaux passages, ou encore permettre à Yoshi de marcher au fond de l'eau. Certains passages permettent à Yoshi de se transformer (marteau-piqueur, sous-marin, patins à glace...). Pour se déplacer dans ces parties bonus, les capacités gyroscopiques de la console sont utilisées... Les développeurs ont sans doute pensé qu'il serait bien de mettre en avant cette capacité de la console... mais la gestion des déplacements dans ces parties bonus n'a pas été bien menée puisqu'il est très difficile de contrôler son Yoshi dans ces phases.

Certains passages nous propose de nous débarrasser d'un Yoshi imposteur en le jetant dans des pics. Ce dernier effectuant les mêmes déplacements que vous, il vous faudra réfléchir à quel parcours mener pour que votre double trépasse.

On découvre aussi une nouvelle étoile nous permettant d'aller tellement vite qu'on est capable de courir sur des parois verticales ou même avoir la tête en bas. Beau clin d'oeil à Sonic !

On note la présence d'un mode 2 joueurs où il faut 2 consoles et une seule cartouche, proposant quelques mini-jeux déblocables au fil de l'aventure, de quoi amuser les plus jeunes (récupérer le maximum de pièces dans le temps imparti, dégommer le plus de ballons possibles...)

[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Yoshi's New Island se déroule en scrolling horizontal dans un univers très coloré. Comme trop souvent, l'utilisation de la 3D est anecdotique, proposant juste un paysage couleurs pastel avec effet crayonné en toile de fond (on retrouve la "patte graphique" de l'épisode original). C'est très esthétique et augmente le caractère onirique du jeu.

Les animations de Yoshi ne sont pas toujours très bien réussies, à l'image de quand il pond un œuf géant, le studio de développement en charge du jeu étant sans doute pas assez expérimenté vu que Nintendo a laissé sous-traiter son bébé.

Les musiques, reprenant toujours le même thème, sont sympathiques, sans plus. Les effets sonores sont très classiques, mais évitez de trop vous faire toucher car les pleurs de Bébé Mario sont vite énervantes (comme les pleurs d'un vrai bébé en fait...)

[TEST] Yoshi's New Island / 3DS

Yoshi's New Island est un jeu de plateformes tout mignon, mais aussi sympathique soit-il, il a beaucoup de mal à nous faire oublier son aîné. Si un public néophyte appréciera son accessibilité et l'univers Yoshiesque, les gamers, eux, n'y trouveront sans doute pas leur compte. Les quelques bonnes idées, comme le faux Yoshi à se défaire ou les multiples transformations de Yoshi utilisant la gyroscopie de la console pour se déplacer sont malheureusement bien mal exploitées et on reste sur notre faim. En parlant de fin, celle du jeu se dévoile bien trop vite, même si la durée de vie est artificiellement augmentée par la récupération dans les niveaux de toutes les étoiles, pièces et fleurs.

SUPPOS : 5/6 (pour un public néophyte)
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg
(3,5/6 pour un gamer confirmé)

Publié dans TESTS, UNE

Commenter cet article

Anc 23/03/2014 12:09

Alors, autant Super mario world 2 est mon jeu préféré de la snes (pourtant il y a de la concurrence), autant cette épisode souffre d'énorme défaut !

PROBLEME 1 : Les objets n'existe pas en dehors de l'écran

C'est un problème rare, qu'on ne voit plus dans les jeux depuis au moins 20ans, et qui souvent n'est pas gênant, mais ici l'est affreusement !

En gros quant on programme, on doit charger les éléments de jeu avant qu'ils n'apparaissent, on évite ainsi de se retrouver à la bourre lorsqu'il faut afficher l'élément dans l’écran, mais pas dans ce jeu. Ici, un élément qui sort de notre champs de vision n'a plus d’existence physique, et le problème que ça génère est simple.

On ne peut pas toucher les fleurs ou les nuages bonus qu'on ne voit pas ! Comble de la frustration, ceci sont parfois 2millimetre au dessus de l'écran, et impossible de les toucher... A mes yeux c'est un énorme défaut pour un jeu où le lancé d'oeuf fait une grosse différence !

D'autant que l'écran est vraiment très petit, ce qui donne l'impression que les œufs ne servent pratiquement a rien.



PROBLEME 2 : Repop des ennemies

Ce problème nait du premier problème, vue que les éléments se décharge en sortant de l'écran, ils se rechargent également de façon peu naturel, ce qui donne des Maskass qui pop à chaque fois qu'on sort de l'écran !

Mais pas dans tout le jeu, ce qui est d'autant plus agaçant que ça donne l’impression que le jeu change les règles au fur et à mesure !

N'allait pas me dire que la 3DS n'a pas la puissance de se souvenir que tel ennemie ne doit pas repoper !



PROBLEME 3 : Les Oeufs

Un ENORME point noir à mes yeux (peut être le plus gros), le fait de voir poper parfois des oeufs jaune et rouge, soit en avalant un ennemie, soit en tapant un bloc ou gobant les oeurs d'une plantes.

Un point noir pourquoi, tout simplement parce que que ces chers oeuf jaune ne rebondissent qu'une seul fois, et que les oeufs rouge eux, ne rebondissent carrément pas du tout !

Énorme modification de gameplay pour la saga, se retrouver avec un oeuf mort (soit un oeuf rouge) qui ne rebondira pas sur un mur pour chopper un bonus est la frustration même. D'autant que ce n'est pas rare.

Fini également les rebonds dantesque qui te néttoie une salle entiere, ici c'est 2 rebond max et c'est fini !

J'ai remarqué qu'il était d'ailleurs impossible de fabriquer des oeufs rouges en les envoyant sur les murs et en les gobant car la langue de yoshi est trop lente (ou l'oeuf trop rapide, c'est au choix) ce qui fait que les oeufs rouge ne tienne plus que du hasard, et non du gameplay.



PROBLEME 4 : Lenteur d'animation

Ceci est un autre problème majeur, lorsque l'on veux tirer un oeuf, yoshi a une animation où il se retourne pour prendre son oeuf, puis l'arme, et enfin nous offre la possibilité de visé.

Bilan de l'opération, une seconde et demi, et encore, le viseur n'est pas aligné.

Face à certain ennemie qui ne craignent que les oeufs, si on ne connait pas à l'avance leurs emplacement, c'est déjà pénible, mais ce qui est pire c'est de perdre cette enorme seconde de chargement d'oeuf à chaque fois qu'on doit tirer, ça donne une molesse inconfortable là où yoshi's island était la nervosité même !

Bien sùr on peu contourner ça en chargeant son oeuf tout en visant en l'air, mais quel genre de jeu t'oblige à devoir entrer un genre de cheat code ou de methode secréte pour faire une action simple qui devrait se faire d'elle même ? (la réponse est : les mauvais jeux)

Dans un autre registre, le fait d'avaler un oeuf nous paralyse complétement pendant une autre grosse seconde, on ne peut tout simplement plus bouger, ce qui nous laisse complétement sans défense. Ici aussi, technique secrète, avaler ses oeufs en l'air, ainsi aucun chargement et on peut encore se déplacer librement !

Mais pourquoi le jeu nous oblige a trouver des astuces pour pallier à sa mollesse ? Le jeu est simple, certes, mais il l'est parce qu'il est affreusement lent, tout notion de speedrun est oublié, impossible de rusher un level en faisant le 100% à coup d’envois d'oeuf millimétré (je rappel que vos oeufs ne portent pas en dehors de l'écran !!)


PROBLEME 5 : Les Hitbox

Cela vous arrivent ils aussi de frapper un nuage qui libère 5 étoiles, que celles ci sautent littéralement au dessus de votre tête à une vitesse folle pour se jeter rageusement dans un ravin ? Moi ça m'arrive souvent, outre le fait que ces étoiles sautent trop haut, disparaissent trop vite, avance trop vite, ect... il est trés facile de les rater même en sautant dessus parce que la hitbox de yoshi est raté, il n'y a pas d'autre mot ?

Les niveaux du mondes 3 avec des maskass à lance vous le prouveront, les lances vous touchent environ 2millimétre avant de vous atteindre, une vrai plaie pour les plateformes montante.

Ici aussi, astuce, tu as un yoshi, tu peux donc passer 90% du temps à planer au dessus de la plateforme, loin de ces lances, mais une fois encore, où est le plaisir ?


PROBLEME 6 : Le 100% des niveaux

Il va vous arriver trés trés souvent d'arriver au bout d'un niveau, aprés avoir passé 10minute dessus (10min, ça veut dire que vous avez tout fouillé de fond en comble !) et qu'il vous manque encore une fleur, ou une piece rouge pour completer le niveau.

La raison à ça ? Une bonne partie de ces objet obligatoire pour le 100% est caché dans des nuages parfaitement invisible, il faut passer dessus pour les faires apparaitre, si bien qu'il faut sauter dans chaque recoins du jeu pour les atteindres ! Avec la hitbox raté, il ne sera pas rare que vous ne les activiez pas même en sautant dessus !

Juste le truc le plus rageant du jeu ! Et de trés loin !

Anc 24/03/2014 14:54

Je l'ai fini cette aprém dans une salle d'attente, et franchement, je dirais plutot que c'est la faute des developpeurs que de nintendo, même si nintendo est fautif de laisser faire du travail baclé!

Tout dans le jeu respire le manque total d'idée. Même le boss de fin est dans la repompe absolu et total (d'abord de super mario world 2, puis des new super mario bros) et simplifié a l'éxtréme.

la difficulté du boss final vient d'une seule chose, que yoshi est vulnérable en pondant des oeufs, ce qui prouve qu'un defaut de gamedesign peut vraiment devenir un facteur de difficulté.

Ce jeu est a eviter franchement...

Autant l'univers est magnifique et enchanteur, autant le reste...
Pourquoi ne pas avoir fait un yoshi'island sans bébé mario, et a la période ou mario est adulte, genre scénar de super princess peach, le tout dans un univers pas uniquement de yoshi, mais aussi de mario voir même d'autre licences genre metroid ou kirby. Pourquoi tant de limite a la créativité ? ça ruine le potentiel...

mimix 24/03/2014 09:50

Merci pour ce récapitulatif ! Effectivement ces défauts sont vraiment rédibitoires ! Dignes d'un autre age même... C'est bien dommage ... Je sais pas mais j'ai bien l'impression que nintendo recommence sa casualisation de ses licences ! Et maintenant avec des programmeurs stagiaires.

Klaoui 22/03/2014 23:59

Un beau petit jeu!
Merci Nintendo.

Klaoui (The Real One)