[RETROGAMING] Sword of Mana / GBA

Publié le par Sylesis

SWORD OF MANA
Support : GBA
Éditeur : Nintendo
Développeur : Square Enix
Genre : Action RPG
Nombre de joueurs : un à deux (via câble)
Sortie : 2003

[RETROGAMING] Sword of Mana / GBA

A Link to the Past, Final Fantasy, Golden Sun et sa suite... Les bons RPG ne manquent pas sur la Game Boy Advance. Et pourtant en 2003, Square Enix a sorti Sword of Mana. Le célèbre éditeur de jeu de rôle nous a t'il délivré une nouvelle merveille ?

[RETROGAMING] Sword of Mana / GBA

Le nom "of Mana" fait écho à un jeu Super Nintendo : Secret of Mana, sorti en 1994. On y incarnait un héros qui, accompagné de deux autres personnages, allait lutter contre un empire maléfique pour restaurer la paix. Le titre a fait sensation à son époque et encore à présent. Le jeu a une suite elle aussi de qualité, malheureusement jamais sortie en europe.
La mythologie de l'univers tourne autour de la Déesse Mana, qui a créé le monde et est devenue l'arbre Mana, et des esprits élémentaires permettant l'utilisation de la magie.

[RETROGAMING] Sword of Mana / GBA

Chose un peu surprenante, Sword of Mana vous demande avant tout de choisir quelle personnage vous allez jouer, entre un garçon et une fille. Quelque soit votre choix, vous retrouverez l'autre personnage avec vous durant l'aventure, mais l'aventure sera assez différente selon celui que vous incarnerez. Le garçon est plus physique et son aventure sera plus facile. La fille quant à elle est beaucoup plus orientée vers la magie et le Game Over interviendra très vite en début de jeu de par sa fragilité. Plus tard, elle se révèlera particulièrement dangereuse.

Notez que quelque soit votre héros, il sera possible, une fois accompagné, de changer de personnage d'une pression du bouton "Select". Ce basculement durera jusqu'à changement d'écran.

La magie, comme dans Secret of Mana, se fait par l'intermédiaire des esprits élémentaires : la fille débutera son aventure avec l'esprit Lumina. La magie s'utilise très simplement; chaque esprit dispose d'un pouvoir défensif et d'un pouvoir offensif : une pression brève sur le bouton R active la magie défensive. Une pression prolongée déclenche la magie offensive. Comme la magie est importante pour la fille, les développeurs ont inclus un moyen pour rendre son utilisation viable même en début de jeu où les points de magie sont rares : en maintenant enfoncés les boutons L et A, le personnage sélectionné s'accroupit, ce qui lui permet de régénérer progressivement ses points. Attention pendant ce temps, vous êtes vulnérable, mais ca peut être utile pendant un combat contre un boss.

On peut voir sous les compteurs une barre : celle ci se remplit à mesure que vous donnez des coups. Une fois pleine, une pression prolongée sur le bouton A permet de déclencher un coup spécial avec votre arme actuelle. Si l'attaque ne touche personne, la barre n'est pas vidée.

[RETROGAMING] Sword of Mana / GBA

En battant vos ennemis, vous gagnerez de l'expérience et à terme des niveaux supplémentaires. Chaque niveau devra être investi dans une des six catégories : guerrier, moine, magicien, sage, voleur et aléatoire. Ce choix détermine la progression de vos attributs, mais également votre classe : prenez cinq niveaux de mage pour devenir magicien/ne. A chaque classe sont associés des bonus : choisissez bien celle que vous souhaitez viser, car il est impossible de revenir en arrière en cas d'erreur.

Quelque soit le choix de votre personnage, vous arriverez rapidement au village de Topple, et partirez en direction de ville de Wendel demander conseil au sage Cibba. Vous trouverez en chemin plusieurs armes et quelques esprits élémentaires qui viendront vous épauler.
Chaque esprit et chaque arme dispose d'un indicateur de niveau, qui détermine son efficacité. Leur puissance s'améliore avec l'utilisation : plus vous utilisez une arme et plus vous deviendrez efficace avec elle. L'utilisation des armes et magie ne devra pas être aléatoire, car les ennemis ont des résistances : certains ne sont vulnérables qu'à l'arc tandis que d'autre devront être pourfendus à l'épée. Comme la fille ne peut pas utiliser d'armes tranchantes, le garçon devra l'aider, ce qui renforce la complémentarité des deux.
Les armes ont un autre impact : au niveau de la magie offensive. Selon l'arme que votre personnage a en main, la magie offensive aura une forme différente. Lancer un sorts avec la chaine l'invoquera sous forme de vague. Avec le bâton, le sorts cherchera à cibler automatiquement les ennemis, tandis qu'il décrira une parabole lorsqu'il sera utilisé avec un arc.

Dans Sword of Mana comme dans Secret, il n'existe qu'une seule version de l'arme. Je veux dire par là que quand vous aurez l'arc, vous n'en trouverez pas d'autre plus puissant. Pour améliorer votre arsenal offensif, et défensif, il vous faudra avoir la main verte.
Après quelques temps de jeu, vous trouverez des graines : celle ci seront utile lorsque vous accéderez à la maison cactus. Dans la serre de la maison, vous pouvez planter des graines qui vont donner divers fruits et légumes permettant d'améliorer votre équipement.

[RETROGAMING] Sword of Mana / GBA

Wendel, Cibba, esprits élémentaires, graines ... Vous avez une sensation de déjà-vu en me lisant ? Si c'est le cas, c'est parfaitement normal. Le contexte et l'histoire sont directement repris de Mystic Quest sorti sur GameBoy en 1993. Les armes elles viennent de Secret of Mana et les graines, de même que les différentes classes, sont celles des héros de Secret of Mana 2.

Plagiat ? En fait non : Mystic Quest s'appelle au pays du soleil levant "Seiken Densetsu" . Secret of Mana, malgré son nom distinct s'appelle Là bas "Seiken Densetsu 2", et sa suite jamais vue en europe "Seiken Densetsu 3" Et là du coup on comprend mieux.
Sword of Mana descendant de la lignée des Seiken Densetsu reprend l'héritage de ses parents, mais sait se forger une identité. J'ai fini Secret of Mana et Mystic Quest ( sur support physique, je précise) et joue actuellement à SoM2 grâce à un cartmod, donc lorsque je rejoue à Sword of Mana sur console ( les images viennent de ma partie sur émulateur il y a quelques années), j'ai une idée de où le scénario va m'emmener. Une idée, c'est tout, car si la trame est la même, les étapes sont différentes : la sensation de découverte est bien là même en connaissant les autres titres.

Sword Of Mana dispose également d'une réalisation technique absolument sans faille. Ses graphismes sont absolument magnifiques, à la fois très fin et détaillées; Au point que lorsque j'y joue sur GameBoy Micro, je suis ébloui.

La maniabilité n'est pas en reste et tous les boutons de la GBA sont utilisés. Je regrette juste que les développeurs n'aient pas trouvé un moyen de permettre une sélection rapide de l'esprit élémentaire dont vous utilisez les pouvoirs. En dehors de ca, les personnages répondent très bien, l'animation est fluide, et les combats sont nerveux. Il est possible d'enchainer les coups sans devoir impérativement attendre un temps de recharge comme dans Secret of Mana.

Pour ce qui de la bande-son, on touche au majestueux : ca a toujours été un des points forts des épisodes de la série, et c'est encore le cas avec des compositions de toute beauté.

Enfin la durée de vie est solide. En plus de jouer le titre deux fois pour voir l'histoire des deux points de vue, vous trouverez nombre de quêtes annexes, et il va falloir ferrailler ardemment pour monter les niveaux de armes et magies, forger et les armes et armures ultimes. Et si vous avez un(e) ami(e) sous la main, le jeu peut être joué à deux via un câble : je n'ai pas les moyens de tester cette fonctionnalité, mais je gage que le plaisir doit être au rendez-vous.

Le routard du RPG regardera peut être Sword of Mana avec appréhension tant il emprunte à ses ainés. Par chance, le jeu arrive à se forger une identité propre et on peut y prendre beaucoup de plaisir même en ayant fini les épisodes précédents. Il reprend également les qualités de ses prédécesseurs en les magnifiant grâce à la puissance de la GameBoy Advance. Il en découle un jeu très bien réalisé avec une solide durée de vie. Si vous aimez les action-rpg, il serait dommage de passer à coté de celui ci.

SUPPOS : 5,5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING, UNE

Commenter cet article

Cathedrale 08/04/2014 19:16

Chouette test, me donne envie d'y jouer.

CKKKK 06/04/2014 22:31

Grand admirateur des Seiken, je dois dire que cet opus GBA m'a très déçu : Contrairement à ces ainés, il lui manque le détail qui fait toute la différence : le coté exploration.

Car le constat est bien la : Ce Seiken GBA est un jeu de couloir (tant sur les niveaux que sur la map général), et sans le moindre choix que de continuer, avancer et trancher du lièvre.

Bref 4/6

Yama 05/04/2014 14:55

Les graphismes sont certes merveilleux de finesse
Mais je n'excuse pas les nombreux écarts qui éloignent ce jeu de la copie conforme d'un Mystic Quest.
La difficulté est particulièrement amoindrie. Pour exemple dans Mystic Quest, partir dans les marais sans antidote était courir à sa perte à coup sûr. Dans sword of mana, je me souviens avoir fait quasiment la moitié du jeu sans jamais utiliser le moindre objet de soin...

Et aussi certains choix scénaristiques qui rendait Mystic Quest (game boy j'insiste car le mystic quest snes n'a strictement rien à voir) beaucoup plus mature. Je n'en dirai pas plus pour ne pas faire de spoilers

Bref je suis loin d'être aussi enthousiaste concernant ce sword of mana...