[RETROGAMING] Raiden Trad / Megadrive

Publié le par Mael_b

Raiden Trad
Support : Megadrive

Existe également sur SNES
Développeur : Micronet
Editeur : SEGA
Année : 1991

[RETROGAMING] Raiden Trad / Megadrive

Ce jeu n’est généralement pas apprécié et les différents tests que l’on peut voir sur le net sont souvent là pour le descendre. Si j’en parle, c’est justement parce que je ne comprends pas cela. J’ai trouvé ce Raiden trad très bien. Je vais donc essayer de vous faire partager un petit peu mon enthousiasme !

Voici donc un petit topo organisé autours de 3 questions existentielles !

Pourquoi ?

On va commencer par refixer le contexte : la série des Raiden vient de l’arcade et le scénario est digne des blockbusters américains : « y a des méchants extra-terrestres qui ont envahi la terre et y a un gentil pilote avec un super vaisseau qui va tous les maraver » !

L'écran titre du jeu fait office d'intro et nous plonge directement au cœur du jeu.

L'écran titre du jeu fait office d'intro et nous plonge directement au cœur du jeu.

Comment ?

Notre vaisseau exploite 2 types d’armes principales : un canon et un laser. On passe d’une arme à l’autre en collectant les bonus d’upgrade lorsqu’ils apparaissent dans la bonne couleur (rouge pour le canon ou bleu pour le laser). L’amélioration du canon fait qu’il couvrira un angle de plus en plus large alors que le laser sera plus puissant mais n’arrosera que ce qui est juste devant nous. Les bonus d’upgrade s’obtiennent en abattant des vaisseaux ennemis et changent de couleur au bout de quelques secondes. Autant dire qu’il faut les ramasser au bon moment, sous peine de ne rien gagner du tout. En effet, si nous avons une arme rouge et que nous collectons un bonus bleu, nous changeons d’arme sans l’améliorer. Il faut donc faire le choix de son arme et ensuite veiller à collecter le bonus au bon moment.

En plus de ces 2 armes principales, il existe 2 armes secondaires dont le principe d’amélioration est identique : les missiles à tête chercheuses que l’on obtient en collectant les « M » verts et les missiles puissants mais qui vont tout droit que l’on obtient avec les « M » jaunes.

La combinaison des armements principaux et secondaires permet d’adopter une approche différente selon les niveaux. On peut jouer la sécurité avec le canon et les missiles à têtes chercheuses ou les bourrins avec le laser et les missiles jaunes. Ou encore faire un mix. C’est un petit côté stratégique appréciable et qui a son importance dans le jeu.

Enfin, il existe des bombes, au fonctionnement plus traditionnel, qui explosent tout à l’écran lorsqu'on les lâche. On aura tendance à les conserver pour les boss car elles facilitent pas mal les choses lorsqu’ils ont des gros blindages.

Un bonus pour le laser et les missiles à têtes chercheuses

Un bonus pour le laser et les missiles à têtes chercheuses

Ce boss ne fera pas long feu avec le laser et les missiles à têtes chercheuses à leurs niveaux maximums

Ce boss ne fera pas long feu avec le laser et les missiles à têtes chercheuses à leurs niveaux maximums

Où ?

L’action se déroule sur 8 niveaux plus un 9e bonus qu’on obtient après le générique de fin (je ne le détaillerai pas trop pour ne pas spoiler mais aussi parce qu’il est atrocement dur et que je ne l’ai pas fini !).

Les 5 premiers niveaux se passent sur terre (même si on est dans les airs huhu) et les 4 suivants dans l’espace. Chaque niveau se termine par un boss. Certains sont faciles mais d’autres nécessitent de s’y reprendre à plusieurs fois (la mort venant s’imposer dans la partie !). La difficulté va crescendo dans les niveaux et la destruction de notre vaisseau provoque parfois des situations difficiles car on perd tous ses bonus. On recommence au dernier checkpoint : un passage qui s’est avéré facile avec des armes boostées peut alors se révéler bien prise de tête avec l’armement de base ! Petit détail : le vaisseau ne dispose pas d’armure ou autre protection. Cela signifie que l’on meurt au premier tir ennemi qui vient nous toucher !

Quand je vous dis que les vaches broutent tranquilles !

Quand je vous dis que les vaches broutent tranquilles !

L’une des forces de ce jeu est dans le détail des niveaux. On aperçoit souvent des petites animations dans l’arrière-plan avec des soldats qui courent ou des vaches (oui oui !) qui broutent paisiblement sous le flot de missiles… C’est relativement sympa !

La musique est agréable et colle parfaitement à l’action. Les samples des boss de fin de niveau sont là pour vous mettre un peu la pression car ils arrivent un peu avant l’action finale. Je trouve également que le son des armes n’est pas mal fait (en restant objectif, il me semble que la version SNES est vraiment ratée au niveau bruitage car en regardant une vidéo comparative, mes oreilles se sont mises à saigner…)

Conclusion

Je suis resté soft dans la présentation mais franchement, je ne comprends pas pourquoi ce Raiden a une si mauvaise presse. Je l’ai vu être qualifié de plus mauvais raiden qui soit et très franchement, je ne vois pas en quoi il devrait rougir face à la version SNES… Personnellement, je ne connaissais pas la version arcade avant de jouer à ce jeu. Cela joue peut être dans mon appréciation mais je ne vois pas pourquoi on devrait lui en vouloir de ne pas être exactement identique… Tout du moins, cela ne retire en rien ses qualités.

Alors non, le jeu n’est pas parfait. Au rayon des défauts, je citerais les ralentissements qui surviennent dans les niveaux difficiles, lorsque l’action devient plus soutenue et que les ennemis sont nombreux à l’écran. On peut également parler de la difficulté qui est parfois mal dosée. Il m’est arrivé de jeter ma manette après avoir passé 3 ou 4 vies à me faire tuer par un #@€%! de vaisseau qui arrive à toute vitesse à l’écran et que l’on ne parvient pas à éviter. Mais tout ça n’entache pas le plaisir de jeu. La satisfaction de finir le 8e niveau n’en est que plus grande.

SUPPOS : 4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING, UNE

Commenter cet article

zaza 02/08/2014 21:34

j'y ai tj=oujours joué sur emulateur et le trouve tres bien , thanks God j'echappe donc a cette guerre des versions :)

Un gars de passage 02/08/2014 20:38

Un test qui fait foncièrement plaisir à lire car moi même je ne comprend pas l'acharnement dont est victime cette version MD qui est pourtant fort honorable. Techniquement on reconnait bien le jeu, le level design est respecté ( les vagues ennemis sont à leur place hormis 2-3 exceptions etc ), les musiques rendent bien, bref hormis la finesse graphique moindre que la version Arcade, cette version reste quand même très bonne ! ( Bien quand vertical j'aurais une préférence pour Fire Shark de Toaplan, toujours sur MD mais soit ! Ce sont 2 grands shmups verticaux ). Beaucoup osent dire que la version MD est inférieur à la version PCE mais la version PCE date de 92 ( de 91 pour la MD, soit même pas un an après la sortie arcade ) et surtout la version PCE ne respecte pas la vitesse de défilement du scrolling, ça va plus vite quand Arcade ( la ou sur MD c'est à la même vitesse ) et ça fausse tout car en plus on assiste à des rééquilibrage de vague ennemi ... pire, les scrolling parallaxe en vertical pour simuler un effet de profondeur ( comme le niveau 2 avec le pont, bien présent sur MD ) )à carrément disparu sur PCE ... une version certes bonne visuellement mais complétement à la ramasse à côté ... même les musiques CD je les trouves finalement moins bonne car moins pêchu que la version MD qui elle reste bien dans le ton de l'Arcade. Bref oui il était temps de réhabiliter la version MD !