[RETROGAMING] Double Dragon II - The Revenge / NES

Publié le par Locals

Double Dragon II - The Revenge
Support : Nes

Existe également sur console virtuelle Wii, 3DS, GB, MD, PC Engine, Atari ST, ZX spectrum, Commodore 64, Amiga, Amstrad CPC... et en arcade !
Développeur : Acclaim
Editeur : Nintendo
Année : 1990

[RETROGAMING] Double Dragon II - The Revenge / NES

Billy et Jimmy remettent le couvert face au gang des Black Warriors, déjà coupable de l'enlèvement de la belle Marianne dans le premier opus. Cette fois on ne rigole plus, mais alors plus du tout. Le mystérieux chef des loulous ayant tué la promise de Billy (!!!). içi pas (plus) de princesse à sauver, il s'agit de faire bouffer au responsable de cette ignominie son tube de Pento, peigne compris. Ce ne sera qu'une fois qu'ils auront crachés sur son cadavre que les doubles dragons pourront enfin trouver le repos. Enfilez votre kimono et ajustez votre brushing, ça va défourailler du blouson noir !

C'est à mains nues que les deux frérots vont tenter d'assouvir leur soif de vengeance à travers 9 niveaux, parfois retors, et ponctués par des boss pas piqués des hannetons. La panoplie de coups à notre disposition est remarquable, compte tenu des limites (relatives) du pad de la NES. Le bouton A est dédié aux coups de savates et le B aux gnons tandis que l'association des deux permet de sauter. Au corps à corps nos héros peuvent saisir leurs adversaires et leur mettre la misère à coups de manchettes, coups de genoux dans le tarin et autres projections. A cela s'ajoute des coups spéciaux dévastateurs qui requièrent un timing parfait pour sortir du pad: le coup de pied rotatif aérien, bien utile lorsque vous êtes encerclé, et le coup de genou sauté dans les gencives qui a fait la fortune de toute une génération de dentistes Yakusas. Enfin, vous pouvez déclencher un uppercut surpuissant à la réception d'un saut ou lorsque l'ennemi vous met au tapis.

Combo gagnant: superbe coup de pied rotatif et le plus beau brushing de l'histoire du JV

Combo gagnant: superbe coup de pied rotatif et le plus beau brushing de l'histoire du JV

Ils sont bien outillés les billy bros me direz-vous. Et bien leur faudra être également sévèrement burnés pour affronter les hordes de loubars, punkesses, ninjas et Mrs. muscles prêts à en découdre et souvent armés de barres de fer, fouets cloutés, couteaux de lancer, grenades... vous pourrez d'ailleurs ramasser ces armes et les retourner dans la che-tron des vilains.

Moi je dis c'est de l'art une gueule pareille... Hasta la vista Billy !

Moi je dis c'est de l'art une gueule pareille... Hasta la vista Billy !

Le bougre d'assassin étant planqué au fin fond du Japon, vous devrez traverser de nombreux environnements hostiles pour avoir la chance de lui botter le train. downtown craignos, forêt, base secrète, manoir truffé de pièges et d'illusions mortelles... outre la diversité des lieux traversés, le soft impose des séquences de plateformes impitoyables ou la moindre erreur vous sera fatale.

[RETROGAMING] Double Dragon II - The Revenge / NES

Avec 3 vies au compteur et 8 barres d'énergie vous pourrez, bon an mal an, encaisser les parpaings de vos adversaires. En revanche chaque tapis roulant, plancher de pics, ou gouffre à franchir vous donnera des sueurs froides et punira chaque erreur d'une vie... ou d'un gameover. Tout comme les coups spéciaux, les phases de plateformes exigent un timing impeccable, la clé de voûte du jeu qui fait que l'on y revient encore et encore, alors que l'aventure en ligne droite ne dépasse pourtant pas les 40mn !

Une durée de vie faible donc, inhérente à son ADN de beat them all arcade. Et pourtant la poursuite du perfect play, la concentration nécessaire pour passer les pièges même après des années de pratique fait que l'on ressort la cartouche régulièrement, seul ou a deux. Car l'aventure propose également un mode 2 joueurs en coop avec une variante "coop versus" assez fun ou l'on peut s'expliquer à coups de mandales avec son coéquipier tout au long des niveaux, un peu à l'image d'un New Super Mario Bros par exemple (la comparaison s'arrêtant là).

A noter que les 3 niveaux de difficulté disponibles à l'écran Start correspondent à un nombre croissant de missions que vous aurez à effectuer, et non à un nombre d'ennemis plus important ou plus résistants. Ainsi, vous ne pourrez vous faire dérouiller par le boss de fin que dans le mode "suprême master".

[RETROGAMING] Double Dragon II - The Revenge / NES
L'allégorie du double maléfique et le combat contre sa propre  part d'ombre... ou un sprite habilement recyclé par les dev'

L'allégorie du double maléfique et le combat contre sa propre part d'ombre... ou un sprite habilement recyclé par les dev'

Du point de vue de l'animation, ça tourne nickel, notamment grâce au nombre limité d' ennemis affichés à l'écran. Le scrolling se déroule à la manière d'un Final Fight, Street of Rage, Knights of the Round... et vous permet de tourner autour de vos ennemis en vous déplaçant dans la profondeur de l'écran. Les sprites sont de belle taille, à l'image des boss. Les graphismes sont plutôt jolis et le character design est irrésistible comme vous avez pu le constater plus haut.

Coté son, les premières notes de l'intro donne le ton. A l'instar de celle de Megaman 2, on sait que l'on a à faire à un grand jeu avant même le premier screen. Les thèmes collent à l'action et les bruitages sont tout à fait corrects.

En résumé, et au delà d'une adaptation très réussie de la version arcade, DDII fait partie des très bon jeu de la NES et représente donc forcément un petit morceau de notre patrimoine vidéoludique.  25 ans plus tard il se parcourt toujours avec un plaisir identique, la marque des grands jeux. Rien de moins.

SUPPOS : 5,5/6

Publié dans RETROGAMING, UNE

Commenter cet article

Gégé 21/11/2014 17:30

Dans la version NES, la girlfriend ne meurt pas au début, vu qu'on la retrouve à la fin.
Le bouton A ne sert pas qu'au coup de pied, cela dépend de la position du perso.

Jeu grandiose sinon.

Merton 15/11/2014 18:30

l'un des 10 meilleurs jeux de la nes et le meilleur jeu de baston sur ce support. J'en ai passé des heures sur cette tuerie. Ma maman était étonnée que je ne rechigne pas à faire mes devoirs, c'était pour pouvoir retourner bastonner du punk plus vite évidemment.

pubpub 15/11/2014 18:02

putain le come back souvenir de mercredi après midi avec le pote
stop les enfants lachés la manette c'est l'heure du 4h00...