[TEST] PES 2015 / PS4

Publié le par Dr Floyd

PES 2015
Support : PS4

Existe également sur XOne, PS3, X360, PC
Editeur/Développeur : Konami
Sortie :
13 novembre 2014

[TEST] PES 2015 / PS4

Depuis 2007 on se fait chier, vraiment chier. PES a pété un câble, n'arrivant pas à s'adapter à la Xbox 360 et PS3, et FIFA reste FIFA, de la daube vidéoludique en boite qui trompe son public avec un jeu totalement scripté et moche, et avec une édition 2014 qui n'apporte plus rien, voire qui régresse ! Bref, il n'y a plus aucun espoir... quoi que.

Car j'y crois en ce PES... j'y crois car l'édition 2014 de PES montrait quelques signes encourageants avec son gameplay assez correct et sa refonte des animations via un nouveau moteur de jeu, mais hélas le jeu ramait beaucoup trop sur les cut-scènes et puis surtout il n'était pas fini ! Konami avait déclaré que c'était un essai avant le vrai grand retour cette année... mais ils nous avaient déjà fait le coup plusieurs fois ces coquins.

[TEST] PES 2015 / PS4

La présentation du jeu est sympa : des chargements rapides, des menus clean, des écrans facilement compréhensibles, rien à redire. Le jeu semble propre sur lui. Allez, on lance tout de suite une partie équilibrée, PSG contre Evian Thonon Gaillard par exemple ! Et je prend le PSG bien sûr ;) Alors sachez qu'il vous faudra faire quelques matchs "amicaux" avant de connaitre quel niveau de jeu vous correspond le mieux. N'y jouez pas en tout cas en "normal" car c'est vraiment trop facile.

[TEST] PES 2015 / PS4

Et ce qui frappe d'entrée c'est la fluidité totale du jeu, mais alors totale, dans le jeu, et sur toutes les cut-scènes, on se croirait dans PES 6 sur PS2 ! Ca fait vraiment plaisir. Mais parlons avant tout du gameplay, et c'est aussi une belle surprise ! Le gameplay est lui aussi fluide, le jeu fun, pas très scripté, on retrouve nos sensations de PES 5 et PES 6, ce qui est flatteur !!!!

Contrairement à FIFA où on s'emmerde grave à faire toujours le même match, ici chaque partie semble différente, ici le "hasard" semble faire partie du jeu, avec des situations chaudes, avec des boulettes de gardien, etc... Et la marge de progression semble importante. On retrouve les commandes classiques de PES avec la deuxième gâchette droite bien pratique qui sert à faire des dribbles.

Admirez la modélisation des joueurs !

Admirez la modélisation des joueurs !

Niveau IA, ce n'est pas fabuleux, mais au moins ce n'est pas scripté ! Beaucoup confondent intelligence de jeu et scripts... C'est l'erreur habituelle que font les casus sur FIFA. Alors j'ai deux reproches principaux à faire au gameplay : si vous gardez la balle en défense (pour gagner du temps) l'adversaire a du mal à réagir et attend souvent bêtement, ce qui est très fâcheux ! Et les coup francs... Moi qui avait du mal à en mettre dans le passé, ici, quand le coup franc est bien situé, ça rentre presque une fois sur deux ! Arf ! A corriger absolument pour l'an prochain !

Défauts secondaires : des défenseurs assez laxistes sur les contres. Aussi l'IA use trop de la passe en profondeur et de la contre attaque pour marquer, ayant beaucoup de mal à organiser le jeu face à un bon joueur humain. Mais bon c'est un peu normal, l'IA ne peut valoir celle d'un humain, c'est très compliqué à programmer. Enfin les petites fautes, faites vraiment très attention à ne pas trop coller les attaquants dans la surface, car il est facile de provoquer un pénalty même sans utiliser de bouton ! Il y a un côté qui semble aléatoire, mais c'est peut être un point fort, car on ressent le stress du défenseur !

MAIS rassurez nous, globalement c'est très bon, on prend son panard !!!! Si ces défauts sont corrigés le gameplay serait proche de la perfection. A noter que la plupart de ces défauts disparaissent en jouant à deux bien sûr ! Jouer à deux c'est l'éclate la plus totale ! Sortez les pizzas, les bières, rotez un coup, couchez les gosses et envoyez Madame au cinéma ! LOL

Un public enfin crédible !

Un public enfin crédible !

Niveau contenu c'est un peu comme d'habitude : complet mais avec toujours un manque de licences. Il reste très sympa de pouvoir faire un championnat qui inclue les coupes nationales et l'Europa Ligue. Et puis il y a la licence Ligue des Champions pour se toucher le téton gauche. J'avoue ne pas encore avoir testé le mode carrière, les retours sont bons, mais ce n'est pas ma priorité. Tout comme le jeu online, je suis un vieil aigri des années 80, ça ne m'intéresse pas trop ;)

Il y a la Ligue 2 désormais (française, italienne, anglaises) avec le sympathique club de Nîmes (hum), le championnat brésilien et argentin, Le vrai manque ce sont les stades... il n'y en a que 16 je crois, c'est franchement trop peu ! On se retrouve à jouer des Evian Thonon Gaillard-Caen dans des stades de 100 000 places... En championnat on tourne souvent avec seulement 3 ou 4 stades, c'est triste. Il en faudrait le double, et aussi des stades génériques pour les petits clubs. Bordel, un effort doit être fait là dessus. Pas de Stade de France, pas de Parc des Principes, pas de Vélodrome... en fait aucun stade français ! Ils n'ont même pas pensé au superbe stade de Evian Thonon Gaillard c'est dire.

[TEST] PES 2015 / PS4

J'en reviens à la réalisation. Comme je le disais c'est ultra fluide, ce qui rend le jeu encore plus agréable. Les animations sont en net progrès, grâce au Fox Engine de Kojima (mais Snake ne joue dans aucune équipe rassurez-vous), les visages de stars sont impressionnants de réalisme (par contre n'espérez pas reconnaitre les joueurs de Evian Thonon Gaillard LOL), même si certains sont ratés (comme Pastore). Le public est désormais hyper crédible pour la première fois, et sans faire ralentir le framerate. Un détail sympa : les stades ne sont pas toujours pleins, c'est con comme détail, mais je pense que c'est important ! Le jeu semble vouloir timidement suivre la voie NBA 2K, mais il y a encore du boulot ! Beaucoup de boulot.

Il faudrait beaucoup plus de mini cut-scènes rapides et plus de folie. Sur les remises en jeu, sur les coup francs, sur les actions ratées... Car c'est dommage, à part sur les replay, on ne profite jamais des visages des joueurs ! Il faudra des zooms sur le banc avec l'entraineur assis sur sa glacière en train de boire un café, avec l'ex-Président nain en train d'essayer de revenir en politique en assistant à des matchs du PSG, avec le Président du club se réchauffant avec une couverture, avec le joueur expulsé qui fout un coup de boule rotatif à l'adversaire, avec des zooms sur des spectatrices brésiliennes à gros seins, etc...

L'ambiance sonore est sympa mais... il y a ces fameux commentaires à la noix... Ok c'est juste pour l'ambiance, ce n'est pas un problème, mais ce qui n'est pas acceptable, c'est qu'il y a des erreurs, soit dans le choix des paroles, soit dans la traduction, des erreurs vraiment grossières parfois, comme : "ils prennent l'avantage au score" alors que je viens d'égaliser !!! Oups. A revoir ! Certains règlent le problème en mettant des commentaires étrangers, on ne comprend plus, ça parait bon !

Des stars très bien modélisées

Des stars très bien modélisées

Il va être difficile cependant pour Konami de convaincre cette année les pro-FIFA que PES 2015 éclate FIFA 15. Mais si ils continuent sur cette voie, sans toucher aux base instaurées, mais en améliorant par petites touches le jeu, PES sera à nouveau le roi sur cette génération. La marge de progression est énorme, notamment en terme de retranscription d'ambiance de match, et on a presque déjà hâte de voir ce que va donner l'opus 2016 ! Paris est magique ! Allez L'OM ! (comme ça pas de jaloux). Et puis je déconne pour Evian Thonon Gaillard, c'est un bon petit club sympa... à part leur coach très parano... ;)

Le roi est de retour ! PES 2015 c'est un peu le vrai PES 7, un peu comme si la série était passée par un trou noir interstellaire avec Cooper, pour ressurgir soudainement de nulle part... et bordel, on a pris 8 ans dans la tronche ! Certe il y a encore beaucoup de défauts, mais je suis tellement content que je colle une note Zlatanesque car je sais que je vais m'éclater durant une année ! FIFA est mort, PES est à nouveau la référence du jeu de football !

SUPPOS : 5,5/6


seal of quality

Publié dans TESTS, UNE

Commenter cet article

Abédi Pelé 22/11/2014 19:00

et oui FIFA vient de se faire doubler à force de prendre les joueurs pour des moutons, le roi a repris sa place et j'espère pour un long moment !