[SPEEDTESTING] Monster Hunter 4 Ultimate / 3DS

Publié le par Dr Floyd

MONSTER HUNTER 4 ULTIMATE
Support : 3DS
Editeur / Développeur : Capcom
Sortie : février 2014


Avis après 6 heures de jeu

[SPEEDTESTING] Monster Hunter 4 Ultimate / 3DS

Si Capcom est tombé dans un trou noir depuis longtemps, ils arrivent à en sortir de temps en temps façon Cooper avec quelques rares licences comme Monster Hunter. Depuis 8 ans ce jeu cartonne sur console portable de manière impressionnante au Japon, ayant fait vendre des PSP par brouettes entières. Le Japonais aime trancher du monstre ! Même si en Europe le succès est plus timide, le passage sur 3DS depuis deux opus pourrait changer la donne.

Et pourtant MH est un jeu très particulier... Un gameplay rigide, un interface médiocre, une caméra pourrie, des zones d'exploration assez confinées, et des centaines d'heures de farming à n'en plus finir. Hu ? D'où vient alors le fun ? D'une profondeur de jeu que l'on découvre petit à petit du fait d'un côté stratégique indéniable avec les très nombreux objets à fabriquer, armes et techniques pour venir à bout des monstres, procurant un sentiment d'accomplissement jouissif à chaque succès. Pour découvrir le potentiel du jeu il faut y jouer longtemps, très longtemps... et votre pauvre Doc n'a pas assez de temps, d'où ce simple speedtesting.

[SPEEDTESTING] Monster Hunter 4 Ultimate / 3DS

Quid des évolutions pour ce nouvel opus ? Un gameplay un poil plus souple et plus aérien, un scénario un peu plus élaboré, des zones de jeu un peu plus grandes, le jeu en ligne (pas essayé), et une grande nouveauté : la possibilité de grimper à dos de monstre (générant des actions contextuelles). En contre partie la chasse sous-marine disparait. Le bestiaire est toujours assez important, avec le retour de monstres d'anciens opus (fan service), et une IA franchement crédible, donnant vraiment une identité à chaque créature.

Quant à la réalisation elle est en hausse par rapport à l'opus 3DS précédant. C'est beau et très fluide (sur New 3DS), assez soigné et ce malgré un interface qui serait très perfectible. On regrettera juste un sentiment de confusion lors des combats du fait d'une caméra problématique. Mais heureusement il y a désormais le second stick sur New 3DS qui est bienvenue.

Je n'ai joué que 6 heures environ, je ne vais pas continuer, tout simplement parce que j'ai beaucoup de choses à faire et tester à l'hôpital de Gamopat et que je ne suis pas spécialement fan de découpage de monstres, mais j'y reviendrais je pense de temps en temps pour avancer tout doucement. Les fans eux y passeront... des centaines d'heures à coup sûr !

Plus complet, plus beau, plus profond, avec un second stick sur New 3DS, ce Monster Hunter 4 s'impose je pense comme le meilleur opus de la série, même si je ne suis pas un spécialiste de la licence. C'est du fan service qui ravira les amateurs de progression très lente et de difficulté...  Le débutant risque d'être dérouté mais comme d'habitude cela devient passionnant une fois passés les 10 heures de jeu. Je ne suis pas assez fan pour poursuivre l'aventure (et je n'ai sourtout pas assez de temps !) mais comprend tout à fait le succès de ce jeu. Une cartouche bien remplie pour votre 3DS !

SUPPOS : 5/6
(6/6 pour les fans !)

L'AVIS DE ALZURAN, UN PATIENT FOU DE GAMOPAT QUI EN EST A 40H DE JEU

Je n'avais pas touché à un MH depuis celui sur Wii (qui était également mon premier, du coup je suis plutôt "nouveau" vu mon faible nombre d'heures dessus), et j'avais trouvé la démo du 3U sur 3DS juste injouable à cause de la caméra...

J'ai craqué pour le 4U+Circle Pad après avoir essayé la démo (beaucoup plus appréciable que celle du 3U), 40h de jeu en deux jours... autant dire que j'accroche totalement, le début est certes un peu longuet le temps d'assimiler la tonne d'infos qu'on nous balance, mais une fois qu'on a accès aux différents monstres c'est du pur plaisir.

14 types d'armes, plus de 2000 armes et 5000 pièces d'armures pour 120 monstres, on s'y perd, mais surtout on aime s'y perdre. Entre les stats et le visuel des pièces d'armures (oui, je préfère avoir une armure classe qu'une défense monstrueuse... mais heureusement les 3/4 le sont), les talents, les compagnons félins à recruter (qui ont chacun leur classe, et qu'on peut équiper également), les différents marchands, les mini-jeux, les futurs DLC gratuits pour des armures à l'effigie de persos connus (Link, Samus..) et des quêtes spéciales, etc...

Le jeu a une partie solo (avec une histoire, ce qui est appréciable), mais si j'ai bien compris, pour débloquer le rang G en solo, il faut le débloquer en multi... Le multi représente le gros du plaisir, partir en chasse entre potes, partager les réussites comme les plus gros fails, se mesurer à toujours plus gros pour pouvoir fabriquer des armures toujours plus jolies et plus résistantes, des armes plus puissantes, et repartir au combat. Surtout avec l'ajout de la verticalité dans le gameplay (escalader les parois, sauter des rebords, dans le but de renverser le monstre en lui sautant dessus pour lui coller une mandale) qui change totalement la façon d'aborder les combats et le terrain.

Je ne suis donc pas près de le lâcher, j'ai dépassé la centaine d'heures, à peine commencé le multi et environ à la moitié du solo, donc je m'inquiète pas trop pour la durée de vie.

Alzuran

Publié dans TESTS, UNE

Commenter cet article