[TEST] The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D / 3DS

Publié le par Neocarter

The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D
Support : Nintendo 3DS
Développeur : Nintendo / Grezzo
Editeur : Nintendo
Année : 2015

[TEST] The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D / 3DS

Second épisode de la saga sur Nintendo 64, Link revient dans un remake très attendu sur Nintendo 3DS. Rappelons que le jeu original avait reçu un accueil mitigé à l’époque de sa sortie du fait, entre autres, de son univers pesant et triste. Dans cet épisode, Link se retrouve embarqué malgré lui sur Termina à la poursuite d’un mystérieux personnage nommé Skull Kid. Il aura donc 3 jours pour le retrouver, et ainsi empêcher la lune de s’écraser sur Termina.

Suite au remake très réussi d’Ocarina of Time sur 3DS en 2011, les fans de la série n’ont cessés de réclamer un remake de cet épisode controversé de la série Zelda. Après moult rumeurs et autres teasing, c’est donc le 5 Novembre 2014, lors d’un Nintendo Direct, que Nintendo annoncera officiellement celui-ci pour une date de sortie au 13 Février 2015. Selon Eiji Aonuma, directeur du jeu original, Nintendo n’aurait pas attendu les fans pour lancer le développement. Il aurait même débuté depuis 2011, dans la foulée d’Ocarina of Time. Ce remake est donc co-développé par Nintendo et le studio Grezzo, comme pour l’épisode précédent.

L’histoire

Au début de l’aventure, notre héro Link, victorieux de Ganondorf, ère dans une forêt sur son fidèle destrier, Epona, lorsqu’il se fait attaquer par un mystérieux personnage accompagné de deux fées. Ils lui dérobent son Ocarina ainsi qu’Epona. Dans la poursuite qui s’en suit, notre malheureux héro se retrouve transformé en Peste Mojo, et apprend qu’il doit retrouver le masque de Majora, dérobé par Skull Kid, afin de retrouver son apparence et empêcher la lune de s’écraser sur Termina.

[TEST] The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D / 3DS

Le jeu

Dès le lancement du jeu, la première chose frappante est la refonte des graphismes. Comme pour Ocarina of Time, nous notons tout de suite la différence technologique vis-à-vis de la version originale. Les environnements sont agréables à regarder, et les textures sont très détaillées. De plus, il est à noter que la 3D, bien que non nécessaire, ajoute une profondeur très appréciable en jeu. Mais est-ce la seule différence avec l’épisode N64 ? Quels sont les autres ajouts ?

Comparatif 3DS / N64

Comparatif 3DS / N64

Un gyroscope très utile

En fait, en terme de jouabilité, le système de visée a été complètement repensé grâce à une utilisation intelligente du gyroscope de la 3DS. En effet, dès qu’une visée est requise (pour les Blasto-bulles ou l’arc par exemple), il suffira d’orienter légèrement la console dans le sens souhaité pour ajuster sa cible de façon précise. Gadget de prime abord, cette fonctionnalité se révèle très simple d’utilisation, intuitive, et est finalement rapidement adoptée.

L’autre ajout majeur concerne l’utilisation du stick additionnel de la New 3DS (ou du circle-pad pro pour la 3DS classique). Même si l’aventure reste parfaitement jouable à un seul joystick, cet ajout permet de retrouver rapidement les sensations de jeu de l’épisode original. Dès les premières minutes, vous n’aurez aucun mal à vous diriger, à cibler des ennemis, à utiliser les fleurs Mojo, que ce soit au sol ou dans les airs. Un joueur de la version Nintendo 64 retrouvera instantanément ses automatismes.

Des ajouts utiles ?

En jouant on notera également beaucoup de différences. En fait, la première chose se remarque dès le début de l’aventure, lors de notre première rencontre avec le marchand de masques. Dans la salle du clocher, on peut maintenant trouver une grosse pierre qui n’était pas présente à l’origine. En regardant de plus près, on aperçoit ce que l’on appelle une pierre Sheikah (déjà présentes dans le remake d’Ocarina of Time et dans Skyward Sword). Celle-ci aura pour but de vous aider lorsque vous serez perdu dans l’aventure ou dans la prochaine quête à réaliser. Son utilisation se présente sous la forme de petites vidéos montrant les prochains objectifs à la façon d’un rêve prémonitoire ou d’une vision. Nous pouvons presque voir cela comme une soluce intégrée. Heureusement, son utilisation reste facultative. Avec ces pierres, Nintendo reste clairement dans son optique actuelle de proposer une façon simple d’avancer dans ses jeux (cf New Super Mario Bros U et le costume Tanuki blanc).

[TEST] The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D / 3DS

La deuxième différence est également visible au début du jeu, derrière le clocher de Bourg-Clocher. La zone est maintenant beaucoup plus vaste et contient un élément très intéressant : Une pierre hibou. Avant, cette pierre nous permettait de voyager rapidement grâce au chant de l’envol. Mais attention, cette pierre possède maintenant des propriétés supplémentaires. Quand on la sollicite, celle-ci nous propose de faire une sauvegarde sans avoir à retourner dans la passé. Alors certes, ce point peut changer la physionomie du jeu et sa difficulté, mais cela le rend aussi plus accessible et surtout moins rébarbatif. A l’époque de la Nintendo 64 beaucoup de personnes (dont je fais partie) ont été dégoutées du jeu à cause de son système de sauvegarde et sa répétitivité. Ce point change complétement la donne et rend le titre très attractif.

Toujours derrière le clocher, on peut noter également l’apparition d’une nouvelle échoppe. Il s’agit en fait de la banque qui a été relocalisée afin d’être plus facilement accessible. Auparavant, celle-ci était située dans une ruelle annexe, ce qui ne facilitait pas les économies. Un bon point donc.

[TEST] The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D / 3DS

Une ergonomie revue

Concernant les menus, une réorganisation a été opérée par Nintendo afin de le rendre plus ergonomique sur 3DS. Tout est maintenant clairement accessible du bout du doigt. Via ces menus, on peut également accéder à un élément majeur de notre aventure : le journal des Bombers. Dans ce journal, vous trouverez tous les évènements se déroulant sur Termina, ainsi que la localisation des PNJ suivant les moments de la journée. En plus d’être plus lisible, on trouve également des nouvelles fonctionnalités comme un système de rappel, bien utile pour ne pas oublier une rencontre avec un personnage. Celles-ci pourront également être facilitées grâce au chant du temps accéléré, dont le fonctionnement a été légèrement modifié. Avant, il ne servait qu’a accélérer le temps. Maintenant, il nous permet aussi de nous rendre directement à n’importe quel moment de la journée. Cela évite les longues périodes d’attentes qui étaient auparavant obligatoires.

[TEST] The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D / 3DS

Sinon, le jeu conserve son ambiance si particulière. Les pistes sonores ont toutes été remasterisées et sont extrêmement agréables à écouter. Je recommande d’ailleurs l’utilisation d’un casque audio pour profiter pleinement de l’ambiance particulière du jeu.

Bref, comme vous avez pu le voir, le jeu garde tout le charme de son prédécesseur, tout en proposant des ajustements qui rendent le jeu plus accessible et agréable. Certaines options peuvent paraître superflues ou de nature à gâcher le jeu. C’est plutôt vrai (je pense en particulier aux pierres Sheikah). Mais leur utilisation optionnelle permet de conserver le challenge du jeu initial. De plus, la refonte du système de sauvegarde rend le jeu bien plus approprié à de courtes sessions de jeu. Petit bémol tout de même : même si l’aspect stress du timing et de la course contre la montre est amoindri, cela peut toujours constituer un élément gênant pour certains joueurs. Mais cela reste l’esprit du jeu.

Points positifs :
- La refonte du système de sauvegardes
- La 3D très agréable
- L’ambiance originale toujours intacte
- Le système de visé

Points négatifs :
- Les pierres Sheikah
- Un aspect timing qui peut toujours rebuter certains

SUPPOS : 5/6

Publié dans TESTS, UNE

Commenter cet article

Anonyman 24/02/2015 19:07

Je sais pas si t'as fais l'original mais l'ost est restée la même, aucune réorchestration.

Guillaume 19/02/2015 14:44

Et sinon on peut avoir l'avis d'un testeur objectif? Ce déluge de foutre est indécent.

peterpoule 20/02/2015 14:09

fais toi ton propre avis, c'est le meilleur des avis non?

Neek-2 19/02/2015 08:54

Quel chef d'oeuvre ! Mon Zelda préféré même si la gestion du temps me broute (comme dans Lightning Returns d'ailleurs). Je trouve ça aussi intéressant que chiant. Sinon, rien à redire sauf qu'il vaut mieux ne pas mettre du Daniel Guichard en fond musical parce qu'avec ce jeu on est sûr de se suicider en mixant les deux ambiances ! Comment ça vous n'aimez pas Daniel ????

Kanye West 20/02/2015 16:50

BOOOORING !!

Dormin 18/02/2015 21:25

Je l'aime ce jeux. Et depuis la n64

jb35 18/02/2015 18:14

C'est le jeu qu'il aurait fallut pour relancer la BIDA !