[TEST] Zelda II : The adventure of Link

Publié le par Bigfootmanu

Zelda II : The adventure of Link
Support : NES

Existe également sur Famicom, Famicom Disk System, Game Boy Advance, Wii
Développeur : Nintendo
Editeur : Nintendo
Année : 1987 (FDS), 1988 (NES)

Trois versions de boîtes sur NES en PAL : simple sceau, double sceau et même Classic Serie

Trois versions de boîtes sur NES en PAL : simple sceau, double sceau et même Classic Serie

Zelda II est sûrement le Zelda le plus décrié de la série avec Majora's Mask sur N64, décrié non pas parce qu'il est mauvais (retourne te coucher "Spirit Tracks") mais surtout parce qu'il se démarque dans son gameplay. Pourtant ce jeu est selon moi un modèle, une sorte de génie incompris qui pioche dans tous les styles de jeux avec parcimonie pour devenir un modèle de jeu complet. A moi de vous montrer ce que je vois dans ce jeu, qui fait véritablement partie de mon Top 5 sur NES.

Comme annoncé dans l'intro, difficile de caractériser ce jeu Zelda, si Wikipedia nous indique que c'est un "Action - RPG" (ce qui est vrai pour sa part dominante), le jeu est cependant plus profond que cela :
- énigmes, quêtes, exploration --> en route pour l'aventure !
- un système d'expérience, de la magie et des rencontres aléatoires lorsqu'on se balade dans la nature --> des ingrédients généralement associés aux RPG,
- sauts et ennemis à dégommer en vue de côté --> ça c'est de la plateforme,
- des donjons, des boss et un large panel d'ennemis aux caractéristiques différentes --> pas de quoi s'endormir : action !
C'est peut-être une des raisons pour laquelle ce jeu ne récolte pas le succès qu'il mérite selon moi, trop de genre mixés sans véritable parti pris. Tous les "puristes" sont donc déçus, seuls apprécient les omnipotents ;)

Scénario
Je sais ce que vous vous dites. Les Zelda ont généralement des scénarios caricaturaux sans saveur. Clairement je ne vous contredirai pas à 100% (mention spéciale cependant à Majora's Mask et à Twilight Princess qui se démarquent très positivement dans la série). Néanmoins ce Zelda là est vraiment au-dessus de la moyenne des autres sur cet aspect. Il est de plus la suite (oui oui la suite, la vraie, prouvée à 100%) du premier Zelda de la NES, "The Legend of Zelda", rien que ça. Clairement cette idée de suite m'a séduit et l'idée de devoir aller chercher cette triforce pour empêcher le retour de Ganon... épique. J'ai vraiment ressenti la présence de cette ombre menaçante pendant tout le jeu, présence d'ailleurs (très) habilement confirmée lorsque vous mourez. Magnifique et tellement marquant quand vous êtes jeunes... Ce rire :/

Original comme départ d'aventure (ironie inside)

Original comme départ d'aventure (ironie inside)

Jouabilité
Le jeu se divise en deux phases :
- Les phases d'exploration sur la carte du monde. Là rien de bien compliqué, juste la direction à indiquer et parfois des items à utiliser (marteau, flûte),
- Les phases "d'action" (donjon, rencontre aléatoire d'ennemis, villages),
Là vous aurez les classiques "saut" et "frapper" pour les boutons A et B.
A ceux-là se rajoutent :
"Start" pour sélectionner un sort
"Select" pour le lancer ensuite
"Saut + Haut" pour attaquer en haut quand vous aurez acquis la compétence correspondante
"Saut + Bas" pour attaquer en bas là aussi quand vous aurez acquis la bonne compétence

Sur les phases de saut, on remarquera un effet d'inertie plutôt bien réalisé. Vous sauterez donc plus haut et plus loin si vous prenez de l'élan. Globalement tous les contrôles répondent bien et vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous-même si vous ne parvenez pas à tuer un boss ou à passer une phase de plateforme. Donc ne ragez pas, si vous n'y arrivez pas c'est que vous n'êtes pas assez bon, c'est tout :)

Difficulté
Le jeu est régulièrement critiqué pour sa difficulté qui serait trop importante et mal équilibrée... Mouais, essayez d'y jouer et vous verrez. Effectivement le jeu n'est pas facile (i.e. vous mourrez c'est certain durant vos premières tentatives) mais la courbe de difficulté est finalement bien équilibrée. Le système d'expérience (voir plus bas) permet également de nuancer la difficulté. Au final, pour clôturer rapidement le sujet, Zelda II est-il plus dur que la majorité des jeux NES ? Non... Voilà. Donc si vous n'aimez pas les défis des jeux 8 / 16 bits, passez votre chemin !

Un des passages "mythiques" connu pour sa difficulté. Un conseil ? Allez-y bien en forme et bien concentré, ce n'est pas une balade de santé !

Un des passages "mythiques" connu pour sa difficulté. Un conseil ? Allez-y bien en forme et bien concentré, ce n'est pas une balade de santé !

Raahhhh... une vie supplémentaire !!!! Précieux, mon préécieuuuuxxx....

Raahhhh... une vie supplémentaire !!!! Précieux, mon préécieuuuuxxx....

Gameplay

Les objets :
Comme dans Zelda 1 vous aurez besoin de trouver des objets tout au long de votre quête. Ceux-ci sont situés (en très grand majorité) dans les donjons. On retrouvera par exemple la bougie, le radeau ou le gantelet qui s'ajouteront à votre inventaire. A noter cependant, pas d'arc ni de boomerang, seule la magie pourra donc vous éviter (parfois) le corps à corps.

Bravo Link... une bougie c'est génial... tu es bien parti pour sauver le monde...

Bravo Link... une bougie c'est génial... tu es bien parti pour sauver le monde...

L'expérience :
Le système d'expérience constitue peut-être la plus grande originalité de ce Zelda. Tuer des ennemis vous permettra en effet selon leur niveau d'acquérir de l'expérience. Lorsque vous en aurez acquis suffisamment, vous pourrez alors augmenter soit votre vie (les coups des ennemis vous font moins de dégâts), soit votre magie (lancer un sort vous coûtera moins de points de magie) ou votre puissance (vos coups portés feront plus de dégâts). Ce système est au final assez intéressant car il participe à maintenir un niveau de difficulté croissant mais pas insurmontable. Et puis au pire, vous pouvez "farmer" ;)

Après le niveau 8, plus la peine de farmer les mecs... il n'y a pas de niveau 9 ;)

Après le niveau 8, plus la peine de farmer les mecs... il n'y a pas de niveau 9 ;)

Chacune des compétences est améliorable jusqu'au niveau 8, de plus, battre un boss de donjon vous permettra d'acquérir assez d'expérience pour monter automatiquement au prochain niveau d'expérience. Enfin, libre à vous de favoriser l'une des trois compétences ou bien de rester équilibré.
Néanmoins, l'expérience acquise n'augmentera que votre efficacité dans chaque domaine, mais pas votre "capacité". Pour augmenter votre nombre de points de magie (illustrés par la barre blanche et bleue en haut à gauche) il vous faudra récupérer des flacons rouges. Même histoire pour votre barre de vie, cette fois avec de grands coeurs rouges.

Tiens un flacon bizarre au fond d'un trou... buvons-le !! (con de héros)

Tiens un flacon bizarre au fond d'un trou... buvons-le !! (con de héros)

Les ennemis :
Le bestiaire des ennemis est pour moi une réussite à 100%. Ceux-ci sont variés, ont des attaques / approches différentes et participent énormément à l'ambiance qui se crée dans les marécages, les grottes ou les donjons. Mention spéciale aux chevaliers en armure dans les donjons ou aux yeux volants dans les cimetières. Que du bon... même les slimes, horripilants car terriblement gênants malgré leur faiblesse, sont bien pensés.

Mon pire ennemi... un cauchemar. Si vous n'avez plus beaucoup de PVs, fuyez...

Mon pire ennemi... un cauchemar. Si vous n'avez plus beaucoup de PVs, fuyez...

Pour ne rien gâcher, les boss sont aussi géniaux. De façon assez bizarre, ceux des premiers donjons sont finalement plus charismatiques et réussis selon moi que ceux des derniers donjons. Le géant à tête de cheval, le cavalier mécanique, le viking à la massue, le dragon... Au final seul le boss final est légèrement décevant (no spoil). Quoique au final, à l'époque, imaginer un tel ennemi était certainement plus original qu'aujourd'hui.

Mon boss favori... les rideaux au plafond, la musique qui change et Horsehead qui s'avance vers vous... Je rallume souvent ce jeu juste pour ce moment

Mon boss favori... les rideaux au plafond, la musique qui change et Horsehead qui s'avance vers vous... Je rallume souvent ce jeu juste pour ce moment

Les villages :
Les villages sont des passage obligés pour Link. Déjà, ils permettent de récupérer vos points de magie (la vieille en orange) et vos points de vie (la jeune en rouge), ce qui est indispensable assez régulièrement.

Euh... Link... tu fais quoi ? Pourquoi tu regagnes de la vie quand tu rentres seul chez cette femme qui "veut t'aider" ? En même temps les hormones à 16 ans...

Euh... Link... tu fais quoi ? Pourquoi tu regagnes de la vie quand tu rentres seul chez cette femme qui "veut t'aider" ? En même temps les hormones à 16 ans...

Ils vous permettent également, en résolvant quelques énigmes plus ou moins alambiquées (sic) de développer vos compétences techniques grâce à des guerriers cachés dans des caves ou apprendre de nouveaux sorts, grâce à des mages, eux-aussi cachés dans des caves.
Parmi les énigmes on s'amusera à aller chercher un enfant dans une grotte (classique mais bizarre), aller chercher de l'eau (la plus facile) ou récupérer un miroir... Oui un miroir... ouais bon d'un coup c'est moins épique...

Vous pourrez apprendre jusqu'à 8 sorts au cours de votre aventure. Le plus utile... Life bien sûr !

Vous pourrez apprendre jusqu'à 8 sorts au cours de votre aventure. Le plus utile... Life bien sûr !

Graphismes
Ok ok je sais que les phases d'exploration ne sont pas terribles. Mais les phases d'action sont belles, Link est bien modélisé et les ennemis également. L'univers (donjons, grottes, donjons) est coloré et beau. Oui beau. En tout cas c'est mon opinion. Attention je vais peut-être me prendre une volée de bois vert mais je préfère les phases dans les donjons de Zelda II que de jouer à Castlevania...

Une salle gigantesque et décorée pour... un marteau ? Quand t'es gosse tout ça te semble normal

Une salle gigantesque et décorée pour... un marteau ? Quand t'es gosse tout ça te semble normal

Avant de terminer, j'ai essayé de regrouper les arguments des détracteurs de ce jeu pour vous démontrer la mauvaise foi de certains et/ou leur manque d'objectivité. Encore une fois, je comprends qu'on puisse ne pas aimer ce jeu, mais le traiter de mauvais...

- Argument 1 : "Non mais sérieux les énigmes sont cryptiques, c'est clairement pour allonger le jeu et augmenter la difficulté artificiellement"
--> Réponse : Je ne nie pas que certaines "énigmes" sont parfois légèrement tirées par les cheveux (Bagu je te hais...) mais toutes sont trouvables. Toutes disposent d'indications, que ce soit dans les villages ou... dans la notice ;) Ah et c'est bizarre mais j'entends beaucoup moins cet argument pour "The Legend of Zelda", pourtant j'imagine que tout comme moi vous avez brûlé tous les arbres de la map de Zelda 1 et mis des bombes dans tous les murs pour trouver tous les secrets, non ? Donc au final Zelda II n'est pas plus cryptique que son illustre aîné.

Bagu je te hais de toutes les fibres de mon corps... c'est toi qui m'a bloqué si longtemps quand j'étais petit...

Bagu je te hais de toutes les fibres de mon corps... c'est toi qui m'a bloqué si longtemps quand j'étais petit...

- Argument 2 : "De la plateforme dans Zelda c'est n'importe quoi".
--> Réponse : N'oubliez pas, Zelda II est le deuxième Zelda de la série (sic), la série n'avait alors aucune "norme". Les séquences de plateformes étaient donc aussi légitimes que les achats d'objets dans le premier. D'ailleurs, voir les ennemis lâcher des roupies en mourant dans le premier, c'est crédible ça ? Et puisque qu'on est dans la comparaison, il n'y a pas eu de phases de plateforme dans Ocarina of Time ? Pourtant elles étaient au moins aussi difficiles et/ou irritantes (si ce n'est plus) que dans Zelda II et cela n'a pas empêché OoT de devenir un des meilleurs Zelda selon le grand public...

Voilà une des phases de plateforme les plus dures / irritantes. Impitoyables bubulles !

Voilà une des phases de plateforme les plus dures / irritantes. Impitoyables bubulles !

- Argument 3 : "C'est quoi ces phases d'exploration moches où des ennemis nous attaquent au pif ?"
--> Réponse : Un des arguments que j'ai le plus de mal à comprendre... Cette phase fait partie du gameplay, elle est là selon moi pour apporter du "réalisme". Alors oui le système est différent de Zelda 1 mais est-il pour autant raté ? Chacun a le droit de préférer l'un ou l'autre mais si vous n'aimez pas les balades dans la nature dans Zelda II alors vous n'aimez sûrement pas non plus celui de la plupart des Final Fantasy j'imagine (dès qu'on sort des villes c'est moche et des ennemis vous attaquent au hasard : same shit).

Petits ennemis : ça va, gros ennemis : bonjour les dégâts !

Petits ennemis : ça va, gros ennemis : bonjour les dégâts !

- Argument 4 : "Mais put*** ce jeu est une tannée, dur au point de te dégoûter de jouer"
--> Réponse : Dur ? Plus dur que la deuxième quête de Zelda 1 ? Plus dur que Turtles 1 ? Je n'en suis pas sûr. Le jeu est selon moi assez bien équilibré avec une difficulté croissante mais qui suit au final votre progression et vos améliorations en vie, magie et puissance. Le labyrinthe dans la montagne constitue certes un pic de difficulté mais il est au final faisable en étant correctement préparé. Le jeu se termine même en quelques heures si l'on connaît un peu les énigmes. Dîtes-vous même que certains speed-runners le terminent en moins d'une heure... En conclusion le jeu n'est pas simple c'est sûr, vous allez mourir quelques fois la première fois que vous souhaiterez le terminer, mais il n'est pas injuste (contrairement à d'autres jeux NES).

Pourtant vous étiez prévenus, si vous ne voulez pas de flèche dans le cul, préparez-vous bien...

Pourtant vous étiez prévenus, si vous ne voulez pas de flèche dans le cul, préparez-vous bien...

- Argument 5 : "Lolilol, un Zelda sans Ganon de toute façon c'est forcément du caca"
--> Réponse : Lolilol tu ferais mieux de te taire au lieu de dire des conner*** parfois... Zelda II comme indiqué plus haut est la suite de Zelda 1. C'est d'ailleurs les deux seuls Zelda inscrits officiellement à 100% dans une chronologie. Hors si vous avez terminé Zelda (beaucoup en parlent, peu l'ont fait ), vous savez que... SPOILER !

[TEST] Zelda II : The adventure of Link

En conclusion ce Zelda est pour moi l'un des meilleurs de la série si ce n'est le meilleur. "The Legend of Zelda" et "The adventure of Link" sont quoiqu'il arrive mes préférés de la série. Ils font partie d'une même histoire, sont véritablement épiques (oui les graphismes 8 bits demandent un peu plus d'imagination et alors ?), ont une difficulté croissante représentant un vrai challenge, ont un gameplay dynamique, etc, etc... Je considère cependant Zelda II comme un jeu plus "adulte", certainement car les énigmes sont un peu plus recherchées (il ne suffit pas de spammer de bombes tous les murs et de brûler tous les arbres) mais aussi car le visuel de Link et surtout des ennemis est plus recherché. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai joué uniquement jusqu'à arriver au boss du premier donjon, Horsehead... La musique du boss qui démarre, cet ennemi plus grand et tellement stylé avec son armure rouge et sa massue, un des moments les plus magiques pour un joueur sur NES selon moi. Tout ça pour dire que Zelda II est une aventure, VOUS êtes véritablement Link et vous êtes seul pour détruire tous ces donjons et ramener la triforce pour sauver Zelda (et le monde by the way). Je ne dirai donc qu'une chose, arrêtez d'écouter les commentaires et lancez-vous, peut-être que vous n'aimerez pas le style de ce Zelda "atypique", mais vous ne direz plus jamais que c'est un "mauvais Zelda".

SUPPOS : 6/6

Publié dans RETROGAMING, UNE

Commenter cet article

Kévin 03/07/2016 21:07

Moi le seul défaut du jeu: C'EST DUR MAIS POUR DE VRAI!!
Le premier Zelda j'en ai bavé mais pas au début, là je suis bloqué au premier donjon...
C'est vrai que l'idée de XP est intéressante mais bon on perd les points quand on meurt...
Sincèrement le jeu est beau, le scénario sympa (d'ailleurs c'est pas le seul jeu ou Ganon n’apparaît pas, il y a même des jeux ou Zelda n’apparaît pas) mais la difficulté est hardcore (je galère pas à cause du hache-viandes mais l'ennemi qui balance des massues avant lui pour avoir la bougie) je n'ai jamais autant ragé contre un blob (ou alors c'est moi qui suis nul mais bon..)
Après mon Zelda préféré restera ALTTP que je regrette vachement (en attendant de pouvoir l'acheter sur l'eshop d'une new 3ds avec Super Metroid...)

Chris 11/01/2016 05:47

Non les mecs put*** y a des malades dans l' hopital! Un barbu qui nous balance des screenshots en 16/9 sur un jeu 4/3. Oo. Cette faute de gout. C est surement la nostalgie du 50htz... Serieux les mecs la plupart des moniteurs propose un mode 4/3. Le pire c est que je suis sur que me type ne rend s en pas compte...Un detail quoi...y a pas de souci.

zred 18/11/2015 23:15

Tu devrais lire Hyrule Historia, tu verrai que plus de Zelda se suivent sinon le reste du test est bon et je ssuis d'accord surtout que ce zelda à introduit énormément de mécanique dans la saga.

Bigfootmanu 21/11/2015 08:01

J'ai bien lu Hyrule Historia. Le soucis c'est que c'est les fans qui ont absolument voulu créer une chronologie entre les jeux. Nintendo n'a officiellement reconnu le lien qu'entre deux jeux : "The Legend of Zelda" et "The adventure of Link". La seule exception c'est lors d'une interview où Myiamoto avait indiqué que Zelda III était la prequel des deux épisodes sur NES, c'est tout. Le souci c'est qu'il a ensuite nié avoir dit ça ;-) Après ça plus jamais quelqu'un chez Zelda n'a parlé d'un lien entre deux jeux Zelda différents en termes de chronologie.

Anc 18/11/2015 15:51

Un bon test, mais clairement, si, c'est un des jeux les plus dur de la NES.

La montagne de la mort est un purgatoire qui arrive dés le deuxiéme niveau.
C'est à dire bien trop tôt, on a n'a pas de magie, pas de vie, nul par ou Expé éfficacement et surtout, on a pas encore l'attaque vers le bas..
Les ennemis y sont légion, et même en connaissant le chemin a prendre (aprés 10 game over) il faudra de nombreuse heure pour le finir vivant !

Et ça c'est que le début !
A chaque mort dans un donjon, c'est retour vers la case départ, la vrai de vrai ! obligé de se retaper tout le chemin, de vaincre tout les obstables (comme les ponts ultra frustrant), de se retaper le donjon en entier !! Et enfin de tuer le boss, le tout avec 3 vie, sachant que les 1up sur la map ne repop pas, et qu'on en a plus que besoin pour le dernier donjon...
Car oui, ce dernier donjon parlons en, il représente presque la moitié de la durée de vie du jeu si on joue en mode "legit" sans emulateur et savestate.
Ce truc est immense, les ennemis y sont complétement abusé, et les deux boss a enchainer avec une barre de vie (plus la magie, si on en a encore sous la main, ce qui n'est pas le cas a 80% des fois).
Heureusement que c'est le seul donjon dont on puisse repartir de l'entrée aprés la mort, sinon ce serait impossible.

Non franchement, le jeu demande une concentration intense sur plusieurs heures.
Un Castlevania c'est dur, un Ghost'n goblis aussi, mais les niveaux sont court, et quand tu meurt tu repars du debut du niveau sans finalement trop de mal. Ce zelda te plonge dans des sessions d'une bonne trentaine de minute, entre la route jusqu'au donjon, le donjon et le boss, tout ça en 3 vie, avant d'en être libre de retour sur la map. C'est vraiment abusé !

Le jeu est bon, c'est clair, mais sa difficulté est un vrai vrai gros défault, pas juste un détail qu'on peu comparer au reste des jeux NES en disant "bahh c'est l'époque mon gars" parce que même à l'époque, personne ne finissait le jeu.

Bigfootmanu 21/11/2015 08:01

Très bon conseil de zred. Ne pas tuer les ennemis est une très bonne solution à utiliser souvent :-)

zred 18/11/2015 17:36

hum hum le dernier boss, l'ombre de Link, est d'une facilité, et franchement le jeu est pas si dur,, petit conseil, rien ne t'oblige à tuer les ennemis^^(c'est comme ça que je fais pour le dernier dj) et je l'ai fini enfant sur Nes^^ et plusieurs de mes amis aussi. Tu veux une version encore pire, joue à la version Jap où lamort fait retomber tes stats à deux^^

bobbybob 18/11/2015 14:29

D'accord avec toi, sous-estimé mais vraiment prenant.

zred 18/11/2015 12:58

Petite erreur on cherche pas la triforce pour empêcher le retour de Ganon mais pour sauver la princesse Zelda d'un sommeil millénaire. Il faut savoir, que contrairement à ce qui est écrit dans l'intro us et eu du jeu ou par certains testeurs, ce n'est pas la même Zelda que celle qu'on a sauver dans Zelda(et allant poser à la fin du jeu un sacré bordel pour la succession du royaume d'hyrule).

Le scénario est un peu pus travaillé , en gros malgré la victoire de Link dans le précédent opus ben c'est la merde en Hyrule, les troupes de Ganon continue la guerre surtout qu'ils ont apprit comment ressusciter leur maitre. Il faut verser le sang de Link sur les cendres de Ganon Entre-temps , une marque apparait au dos de la main gauche de Link, Impa lui révèle qu'il est l'homme que l'ancien roi d'Hyrule attendait, celui qui pourra hériter de la triforce du Courage.Impa emmène Link au palais du Nord et une porte qui était scéllé depuis des millénaires.. oh et puis zut,

http://nintendoforever.free.fr/Nes/Zelda2TheAdventureOfLink/Zelda2TheAdventureOfLink_Notice.php?pageNotice=5

pour apprendre le scénario du jeu^^

JP 18/11/2015 11:30

Bien écrit et intéressant !

Merci :)