[LA PEPITE CACHEE] The Vanishing of Ethan Carter / PC

Publié le par MajorTom

Support : PC (Steam, GOG)
Prévu sur PS4 en 2015
Développeur : The Astronauts
Editeur : Nordic Games
Sortie : 09/2014

[LA PEPITE CACHEE] The Vanishing of Ethan Carter / PC

Ca y est, je viens enfin de trouver une pépite ! Faut dire que ce soft me faisait de l'oeil depuis un moment. Ce qui m'avait attiré en premier lieu, ce sont les développeurs. The Astronauts rassemblent quelques anciens de l'équipe du studio polonais People can Fly, J'avoue, j'ai un petit faible pour les productions des pays de l'Est, non pas la vodka ni les épouses à acheter sur le net, je parle des productions vidéoludiques, ce studio ayant accouché d' un classique du fps du début du siècle, le grand, l'unique, le sulfureux, le déjanté, le métalleux Painkiller.

10 ans plus tard, exit les squelettes démoniaques à empaler et les moines défroqués à trucider dans des décors gothiques, c'est dimanche et on part à la campagne. Décors bucoliques et musiques douces vous accompagneront tout au long de cette aventure.

[LA PEPITE CACHEE] The Vanishing of Ethan Carter / PC

Car ce soft est bien un jeu d'aventure qui m'a rappelé les heures de gloire de ce genre à la fin des années 90, début des années 2000. Les auteurs précisent d'entrée de jeu que ce titre constitue une expérience narrative et qu'il n'est aucunement question de vous prendre la main. Effectivement, une fois l'application lancée d'un simple clic (et oui, ça marche comme ça sur pc en 2015 !), on se retrouve émergeant d'un tunnel le long d'une voie ferrée désaffectée, à ne pas savoir vraiment quoi faire si ce n'est regarder autour de soi. C'est à ce moment que les développeurs ont décidé de nous mettre une claque dans la gueule. Le décor est tout simplement majestueux. Je vous laisse le soin de vous renseigner sur la toile des techniques employées par les devs pour arriver à ce résultat bluffant.

[LA PEPITE CACHEE] The Vanishing of Ethan Carter / PC

Passer le premier effet « carte postale », une voix de mâle nous surprend et nous dévoile les prémices de notre aventure. Je ne m'étendrai pas sur le scénario car il est plutôt bien mené et entretient une part de mystère tout le long de l'aventure. Il est préférable d'appréhender ce jeu avec le moins de spoil possible. Je peux tout de même vous dire sans gâcher votre expérience, que vous serez amené à résoudre des « enquêtes », ou plutôt à retracer les événements qui ont conduit au meurtre d'un personnage. Ces scènes de crime sont disséminées dans la zone de jeu. Cette zone est d'ailleurs ouverte et plutôt vaste et variée. Il n'y a pas d'ordre préférable afin de résoudre les mystères de Red Creek Valley et le scénario se dévoile peu à peu. Les énigmes ne vous tourmenteront pas, elles sont assez simples mais il arrive parfois qu'on se retrouve à errer, dans la forêt par exemple, à la recherche du prochain indice qui nous permettra de faire avancer le schmilblick.

Effectivement, les auteurs n'ont pas menti en début de jeu lorsqu'ils affirment qu'ils ne nous prendront pas la main. Ils laissent le joueur, libre, découvrir le terrain de jeu qui dévoile ses règles propres. Cette démarche est à saluer car à contre courant de la tendance actuelle. Comme dit plus haut, j'ai retrouvé les sensations des jeux d'aventure d'antan comme l'Amerzone ou The longest journey (bien que The Vanishing of E.C. ne soit pas un point & click !). Je parle bien de sensation, comme celle de m'immiscer dans une nouvelle fantastique écrite par un adepte de Poe, Lovecraft ou King. J'emploie le terme de « nouvelle » car en terme de durée de vie, il faut 4 à 5 heures pour boucler l'aventure.

La bande son est très bien réalisée et accompagne à merveille les longs moments de solitude et d'errance qui peuvent s'emparer du joueur. Le vent, l'eau, les oiseaux, tout a été travaillé pour participer à l'immersion. Mention spéciale à la musique qui s'intègre parfaitement au jeu et propose de très jolis thèmes.

Bref, je ne vous en dis pas plus. Si vous possédez un pc (pas besoin d'une bête de course pour profiter des environnements sublimes du jeu), le jeu est disponible en démat (ben oui c'est le mal...pour un bien parfois) sur Steam et GOG, au prix de 18,90€. La sortie sur PS4 est prévue en 2015 (pas de date officielle à ce jour).

SUPPOS : 5/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Alban 04/06/2015 05:29

Il existe une version physique sur pc sois dit en passant ! ;)

gluttony 04/06/2015 07:55

Bon à savoir, merci.

gluttony 24/04/2015 16:56

J'avais vu un video test sympa, qui ne spoilait pas trop et qui m'avait bien donné envie de ce jeu, mais je n'était quand même pas trop sûr d'accrocher... Mais j'ai raté la promo Steam d'il y a une semaine ou deux... snif...