Japon : des éditeurs raisonnables

Publié le par Dr Floyd

disaster-japon.PNG

Tremblements de Terre, tsunami, menace nucléaire, le Japon est traumatisé, et nous pensons beaucoup à eux en ces moments difficiles. Du coup les éditeurs, pris de bon sens, ont décidé de repousser, voire d'annuler certaines sorties.


On commence par Motorstorm Apocalyspe, qui propose des courses dans une ville dévastée par un tremblement de terre, repoussé une date indéterminée. On passe à Yakuza : Of the End, qui voit un Tokyo en ruine infesté de zombies, repoussé également à une date non définie. Et enfin Irem qui lui annule carrément la sortie de Disaster Report 4... il faut dire que le jeu proposait de survivre à une catastrophe naturelle !

Je suis rassuré sur le genre humain. Il n'y a pas que des Bobby Kotick sur cette planète.

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Opi 16/03/2011 10:18


@baracouda:

On ne mélange pas fiction et réalité.
(Encore plus dans les conditions actuelles.)


Davidoudou 15/03/2011 13:42


Là on parle de jeux - japonais qui plus est - qui devaient sortir d'ici quelques semaines, ça parait logique de repousser tout ça...


baracouda 15/03/2011 12:06


A coté de ça une bonne partie des oeuvres jeux/film/animés traitent de catastrophes apocalyptiques et c'est une des choses qui plaît le plus dans la SF nippon. Ces scénarios sont sans doute
influencés d'une part par ce qu'a subit le pays (bombe nucléaire) mais aussi par les catastrophes que les japonnais affrontent régulièrement comme ce fut le cas ces derniers jours...

Alors cette catastrophe je trouve que c'est pas forcement une raison pour repousser des titres et du coup affaiblir encore un peu plus l'économie locale.