[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Publié le par Urbinou

1977, quelle belle année ! Non seulement aura-t-elle vu la commercialisation de cette console mythique, mais également la sortie du premier volet de la célèbre saga de science-fiction. En cette période où fleurissent les premiers trailers de l'épisode 7, quoi de plus normal que de vous offrir un dossier réunissant ces deux thèmes ?

Quatre cartouches Star Wars ont officiellement vu le jour, toutes éditées par Parker Brothers. Cette firme possédait les droits pour les jouets Star Wars et, comme à l'époque ce loisir naissant était assimilé aux jouets, ils ont considéré avoir également les droits pour développer et commercialiser des jeux vidéo estampillés Star Wars. Droits semble-t-il légitimes, puisque que personne ne les a jamais remis en cause !

1. Star Wars: The Empire Strikes Back

Année : 1982
Développeur : Rex Bradford
Editeur : Parker Brothers
Nombre de joueurs : 1 - 2 (en alternance)
Nombre de variantes : 32

Existe également sur : Mattel Intellivision

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Enfilez une petite laine, car je vous emmène tout d'abord sur Hoth, la planète glacée sur laquelle les rebelles ont établi leur base. Ce jeu a pour contexte la séquence où les marcheurs impériaux AT-AT s'approchent dans le but de détruire le générateur rebelle. C'est à vous que revient la tâche de les repousser, aux commandes de votre petit snowspeeder.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Les marcheurs arrivent de la gauche en file indienne et se dirigent vers la droite. A l'extrême droite de votre radar se trouvent les générateurs rebelles. Qu'un seul marcheur les atteignent et le jeu est terminé. Pour les repousser, point de câble ni grappin ici malheureusement, il vous faudra les détruire à coup de lasers. 48 coups seront nécessaires pour détruire ces mastodontes qui changeront de couleur et ralentiront au fil de leur destruction. Et évidemment, ils se défendent ! Tout d'abord avec leur laser. Votre engin peut encaisser plusieurs coups, et lui aussi changera de couleur pour témoigner de son état. Fort heureusement, vous pourrez par deux fois par vie vous poser dans une vallée pour être réparé. De temps à autres, une trappe à bombes s'ouvre dans le walker, un coup bien ajusté et il sera immédiatement détruit. Selon le niveau de difficulté choisi (16 variantes, pour un et deux joueurs), le walker peut également lancer une "smart-bombe" qui va alors vous poursuivre pendant quelques secondes, mais qui est destructible. Enfin, la force sera avec vous si vous ne prenez aucun dégât pendant deux minutes, et vous octroiera un moment d'invulnérabilité.

Cette cartouche est le premier jeu vidéo Star Wars commercialisé sous licence officielle. Nous avons ici un jeu qui est visuellement très plaisant, les graphismes sont détaillés et on reconnait bien chaque intervenant. Tout bouge de façon fluide et rapide dans un scrolling parallaxe très réussi, et le maniement du snowspeeder devient rapidement instinctif. Au niveau sonore, on a par contre le minimum syndical, avec uniquement les pas des walkers et les bruits de tirs et explosions.

Quant au gameplay, il s'avère malheureusement très vite répétitif si on commence aux premiers niveaux. Je vous conseille de jouer directement au niveau le plus difficile (variante 16), qui vous offrira un challenge bien relevé et des parties plus "arcade". Même si en 1982, on s'en fichait, on avait Star Wars dans notre console !

En bonus, un aperçu clignotant de ce que la variante 16 peut donner

SUPPOS : 3.5/6
ou 4.5/6 en variante 16
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg


2. Star Wars: Return of the Jedi - Death Star Battle

Année : 1983
Editeur : Parker Brothers
Nombre de joueurs : 1
Nombre de variantes : 2

Existe également sur : Atari 5200, ZX Spectrum 48K, Atari 8bits.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Il en fallait une grande boite pour pouvoir y imprimer un titre aussi long ! Pourquoi deux sous-titres ? Parce que ce n'était à l'origine pas le seul jeu prévu dans le contexte de l'épisode 6 ! Mais j'y reviendrai...

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Nous dirigeons donc le Millenium Falcon et devons détruire l'étoile noire avant que sa construction ne soit achevée. Dans un premier temps, nous sommes devant le bouclier protecteur de l'étoile, attaqués sans relâche par les chasseurs Tie et autres vaisseaux ennemis. Nous pouvons bien sûr nous défendre avec notre laser, mais il faut surtout surveiller le bouclier protecteur, car celui-ci présente occasionnellement une brèche dans laquelle nous devrons nous précipiter une fois la voie libre.

Le fameux rayon de la mort en action !

Le fameux rayon de la mort en action !

Après un court trajet en hyperespace, nous voici face à l'étoile en construction. Nous sommes toujours harcelés par les divers vaisseaux impériaux, et notre but ici est de détruire l'étoile petit à petit jusqu'à pouvoir atteindre le coeur de son réacteur. Surveillez également le rayon de la mort, dont le tir, comme son nom l'indique, ne pardonne pas !

Si vous arrivez à détruire l'étoile, vous devrez encore survivre aux divers morceaux incandescents qui se précipitent vers vous. C'est ensuite reparti de plus belle avec une nouvelle étoile et des vaisseaux plus nombreux et qui tirent plus souvent.

Lorsqu'on allume pour la première fois notre console avec cette cartouche enfichée dedans, ce qui nous frappe tout d'abord, c'est l'environnement sonore très sophistiqué et varié. Les chasseurs passent à votre oreille et s'éloignent de leurs sons déchirants si particuliers. Ensuite vient la découverte de ce magnifique écran de protection coloré mettant en valeur la palette de la console (version secam, passez votre chemin !).

Si on joue avec le switch de difficulté 1 en position A (expert), les collisions avec les vaisseaux ennemis sont mortelles, et c'est alors que la difficulté de ce titre se révèle. Déjà ardue en "facile", la mission devient de suite quasi impossible, car ce pauvre Falcon se traine lamentablement et est sujet à une inertie certaine. Mais c'est sûr qu'un tel vaisseau, ça ne se manie pas comme un chasseur ! Mais c'est la position expert la plus "réaliste", celle dans laquelle vous vous devez de jouer, vous êtes un Gamopat barbu, oui ou non ?!

SUPPOS : 4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg


3. Star Wars: Jedi Arena

Année : 1983
Développeur : Rex Bradford
Editeur : Parker Brothers
Nombre de joueurs : 1 - 2 (versus)
Nombre de variantes : 8

Existe également sur : rien d'autre

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Cette cartouche s'inspire de la séquence dans laquelle Luke, sous le regard d'Obiwan, s'entraine au sabre laser avec un chercheur (seeker), ce petit drone qui se déplace dans l'air et lui décoche des décharges électriques.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Vous voici placé dans une arène face à un autre Jedi (joueur ou console). Le premier à remporter trois manches gagne le match. Abrité derrière un bouclier, votre but est d'une part de vous défendre contre les décharges du chercheur, et d'autre part de percer le bouclier de votre adversaire en provoquant des décharges vers lui. Les décharges partent dans la direction indiquée par votre sabre, il s'agit donc de faire la juste balance entre les mouvements de protection, et les mouvements offensifs qui risquent de vous mettre à découvert. De plus, après un certain temps d'utilisation, le chercheur entre en surcharge et, pour se décharger, se met à tirer violemment au hasard.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Ce jeu est original à plus d'un titre, il s'agit tout d'abord du premier jeu dans lequel vous pouvez manier un sabre laser. Ensuite, il exploite les paddles (les molettes), c'est assez rare pour le souligner. Et enfin, il nous offre à partir d'un matériau plutôt anodin (la courte séquence du premier volet) un gameplay extrêmement original et addictif.

La réalisation est efficace, c'est graphiquement clair et fin, et votre sabre répond parfaitement aux sollicitations de la molette. Les effets sonores sont violents et soulignent efficacement l'intensité des décharges, ainsi que la montée en puissance de la surcharge redoutée. La console se révèle un adversaire redoutable, mais c'est bien sûr en affrontant vos amis que vous y prendrez le plus de plaisir.

Une excellente suprise.
SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg


4. Star Wars: The Arcade Game

Année : 1984
Développeur : Wilfredo Aguilar, Michael Becker, Neil McKenzie, Bob Smith, Brad Stewart
Editeur : Parker Brothers
Nombre de joueurs : 1
Nombre de variantes : 3

Existe également sur : Atari 5200, Colecovision, Atari 8bits. Domark l'a ensuite adapté sur à peu près les micros de l'époque.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Voici une cartouche dont je n'ai eu connaissance que grâce à l'existence de sa rom. Jamais, ni à l'époque ni aujourd'hui, je n'étais tombé sur une publicité ou sa mention dans un catalogue Parker Brothers. Il est plus que probable que cette cartouche n'ait été commercialisée qu'aux Etats-Unis, même si certains indices sur la toile tendent à avérer l'existence d'une version Pal.

Il est à noter que l'un des programmeurs, Bob Smith, est également un des fondateurs de l'éditeur Imagic. Cette cartouche a en fait été développée par Imagic pour Parker Brothers.

Ce jeu est la conversion de la borne d'arcade développée par Atari en 1983, qui utilise un affichage vectoriel en couleur, et vous propose de revivre la séquence finale du premier volet.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600
La version arcade avec ses jolis graphismes vectoriels

La version arcade avec ses jolis graphismes vectoriels

Vous voici donc dans votre X-Wing dans une vue subjective similaire à celle de Star Raiders : vous voyez le nez de l'appareil ainsi que les deux canons des ailes supérieures, et vous dirigez un curseur, la mire de vos armes. Attention, c'est assez déroutant au début, les commandes verticales sont inversées !

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Dans une première phase, pendant que vous vous approchez de l'étoile de la mort, affrontez les chasseurs Tie qui tentent de vous en empêcher, détruisez-les ainsi que leurs tirs, avant qu'ils ne vous atteignent.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Une fois la surface de l'étoile atteinte, slalomez entre les tours, et détruisez-les ainsi que les torpilles qui s'approchent de vous.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Enfin, vous voici dans la fameuse tranchée. Esquivez les barrières énergétiques, détruisez ou évitez les torpilles, et lâchez votre chargement dans le conduit de refroidissement. Si la force était avec vous, vous pourrez admirer le feu d'artifice que vous venez de provoquer, avant de repartir de plus belle vers une nouvelle étoile de la mort encore mieux défendue...

Il faut avouer qu'au vu des capacités de la console, il s'agit d'une conversion remarquable, quasi tous les ingrédients de la version originale sont présents. L'aspect sonore n'est pas en reste, avec notamment la célèbre musique fidèlement jouée en début et fin de partie.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg


5. Star Wars: Return of the Jedi - Ewok Adventure

Année : 1983
Développeur : Larry Gelberg
Editeur : Prototype Parker Brothers jamais commercialisé
Nombre de joueurs : 2 (en alternance)
Nombre de variantes : 8

Existe également sur : rien !

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

J'avais évoqué plus haut l'existence d'un autre jeu dans l'univers de l'épisode 6, le voici.

L'image de la boite a été réalisée avant que ni ce jeu ni Death star battle n'ait été ne fut-ce que commencé, ils n'avaient à ce moment arrêté comme décision que le fait de développer deux jeux en rapport avec l'épisode 6. Ces boites n'ont été produites que dans un but commercial, pour apparaitre dans les foires et chez les revendeurs. Vous remarquerez d'ailleurs que le titre était toujours "Revenge" et non "Return" of the Jedi, la production ne s'étant pas encore à ce moment décidée sur le titre définitif du film.

Il s'agit d'un jeu terminé, mais qui a été finalement abandonné. Cette cartouche est apparue dans un catalogue en 1983, mais on en a ensuite plus jamais entendu parler, jusqu'à ce jour de 1997, où John Bennett, dont le père avait un ami ayant travaillé chez Parker Brothers, a fait savoir qu'il était en possession d'une cartouche prototype avec une étiquette portant la mention "ATARI-2600 EWOK 8K RLS.1". Cette indication "release 1" donne à penser qu'il s'agit bien d'une version finale prête à partir en production. Selon Larry Gelberg, le programmeur, le jeu a été annulé pour laisser le champ libre à Death star battle, pour ne pas diluer le marché, car les finances de Parker Brothers commençaient à être serrées (ils dépensaient énormément en marketing et packaging). Et comme les décideurs ne comprenaient pas ou n'aimaient pas le système de contrôle un peu particulier, c'est celui-ci qui a été mis de côté.

[DOSSIER] Les jeux Star Wars sur Atari 2600

Une image pressentie pour illustrer la boite. Consultez cette très intéressante interview de Larry pour en apprendre plus.

Et c'est bien dommage ! Parce que nous sommes en présence d'un jeu au gameplay riche et à la réalisation soignée. Vous êtes un Ewok (oui je sais, ça commence mal !), et vous avez pour objectif de détruire le générateur du bouclier.

Voici le fameux bâtiment qui abrite le générateur. Mais si vous avez vu le film, vous l'aviez reconnu, non ?

Voici le fameux bâtiment qui abrite le générateur. Mais si vous avez vu le film, vous l'aviez reconnu, non ?

Pour ce faire, vous allez survoler la planète Endor suspendu à votre aile volante. La surface est constamment parcourue par des stormtroopers, des speeder bikes et des marcheurs bipèdes AT-ST. Le joystick vous permet de commander l'altitude de votre aile, qui est matérialisée à l'écran par votre ombre. Sachant qu'un mouvement descendant vous fait accélérer alors qu'au contraire un mouvement ascendant vous fait ralentir (c'est sans doute cela que les boss de Larry ont jugé trop compliqué à comprendre !). Parfois, vous survolerez une zone de vents ascendants symbolisée par un tourbillon, qui vous permettra de prendre de l'altitude sans ralentir. Cette altitude est un élément important, trop bas et vous risquer de heurter un obstacle, trop haut, vous devenez une cible statique. En volant à l'altitude adéquate, vous avez la possibilité de prendre temporairement le contrôle d'un speeder ou d'un marcheur. Sinon pour éliminer vos ennemis, vous pouvez leur balancer un des neuf rochers que vous transportez avec vous et, lorsque vous n'en avez plus, vous refaites le plein en survolant une zone rocheuse.

Pour détruire le générateur, vous devez être en possession d'explosifs, qui sont entre les mains (les pattes ?) d'un collègue Ewok au sol. A l'exception du premier niveau dans lequel vous les avez déjà, il vous faudra préalablement localiser votre copain pour prendre livraison du colis. Le monde survolé est vaste et détaillé, et défile en douceur verticalement, tandis qu'horizontalement, nous passons d'un écran à l'autre. Le bas de l'écran est riche d'informations : nombre de vies, nombre de rochers, ainsi que la direction du générateur. Sa couleur, bleue ou rouge, indiquera également si vous êtes ou non en possession des explosifs.

Bien moins vendeur que des vaisseaux spatiaux, il n'en était pas moins intéressant et amusant. Mais que pèse un Ewok face au millenium falcon ?

SUPPOS : 4.5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg
 

Je trouve personnellement que les boites Parker figurent parmi les plus jolies commercialisées pour l'Atari 2600. Et quand elles arborent en plus des visuels Star Wars, elles sont tout bonnement irrésistibles, un vrai bonheur de collectionneur.

Si comme moi vous êtes né suffisamment tôt pour avoir vu le premier volet de cette saga au cinéma, vous ne me contredirez pas : le gamin que nous étions alors a été littéralement émerveillé par cette fable de science-fiction. Elle a rempli nos imaginaires, et tout était prétexte pour revivre ces aventures. Et lorsque quelques années plus tard, Parker Brothers nous a permis d'y jouer sur notre console, nous étions toujours sous le charme et il nous fut impossible d'y résister.

Après ce panorama, on ne peut qu'admettre que Parker Brothers, pourtant assuré d'en vendre par camions entiers au vu de la licence, ne s'est pas contenté de sortir paresseusement des jeux faibles. Au contraire, il a su développer des concepts originaux basés sur quelques séquences clés de la première trilogie. Hé oui, les licences AAA, ça se passait comme ça dans les années 80 !

Publié dans RETROGAMING, UNE

Commenter cet article

toka 19/07/2016 20:37

Ca cest du dossier qui fait plaisir.

jeamph 18/12/2015 12:43

Super dossier :D
Rolala... que de souvenirs...........

Michel 20/09/2015 12:07

Dossier sympa!
Mais je suis pas trop d'accord avec la notation, le meilleur du lot, et de loin, est le arcade game, et il a là la note la moins bonne de tous.

Gaymobeauf 12/02/2015 21:42

Ah le bon vieux temps, c'est Atari qui avait les droits pour les versions arcade mais c'est Parker qui faisait les versions Atari 2600...

abv 04/02/2015 15:21

J'en profite pour faire la pub d'un humble bundle spécial star wars ;) 9 jeux star wars pour 10e

enjoy

Evola 02/02/2015 21:05

Grandiose ce dossier des jeux Star Wars sur VCS !!!