1039 articles avec tests

TEST : GTA SAN ANDREAS / PS2

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Rockstar
Support : PS2 (également sur Xbox et PC)
Année : 2004
A noter que le jeu ne sortira qu'en 2007 au Japon !

 
GTA San Andreas restera surement comme le projet le plus fou et le plus ambitieux sur la PS2. Rockstar, après avoir créé un vrai genre avec GTA 3 et GTA Vice City nous pond son jeu ultime sur 128 bits !
 


UN TERRAIN DE JEU IMMENSE ET COMPLEXE

Vous trouviez la surface de jeu dans GTA 3 ou Vice City plutôt immense ? Vous allez être surpris : ici le terrain de jeu est environ 3 à 4 fois plus étendu (!!!) avec des représentations réduites de Los Angeles, de Las Vegas et de San Francisco sans compter la campagne environnante assez étendue. Impressionnant !

Hélas, comme dans les autres GTA il faut quand même arriver à un certain point dans le jeu pour débloquer les passages vers les autres villes. Tout n'est pas accessible dès le départ et c'est bien dommage.

Comment tout çà peut tenir dans la pauvre mémoire de la PS2 ? Tout simplement parce que les chargements se font en temps réel en fonction de votre position, donc il n'y a jamais de temps d'attente, sauf lorsque vous rentrez dans un batiment ou lors des lancements de missions. Le lecteur DVD de la console ne se repose guère dans ce jeu !



Une petite ballade à la campagne ?


100% GTA

Nous ne sommes pas surpris : c'est du vrai GTA avec hélas toujours les mêmes gros défauts :  le gameplay plutôt moyen, voire pénible par moment, et les mêmes petits bugs de collision et d'affichage (mais sans conséquences en général). 

Du vrai GTA avec toujours les mêmes qualités : liberté totale, et très bon scénario avec des dialogues et des scènes intermédiaires de haute volée (utilisant le moteur du jeu) et une bande sonore de qualité.

Mais il y a quand même plein de petites nouveautés par rapports aux précédents épisodes : vous pouvez maintenant manger, grossir, vous coiffer, jouer aux jeux vidéo (si si il y a bien des mini jeux intégrés dans le jeu !), jouer aux jeux d'argent, danser comme Travolta, améliorer vos compétences (intérêt moyen, cela influant peu sur le déroulement du jeu). Vous pouvez faire du vélo, nager, conduire des tracteurs, et encore des tas d'autres surprises... même rouler des pelles à des blondasses ! Une volonté impressionnante de la part de Rockstar d'en mettre un maximum !

Beaucoup s'amuseront en dehors du scénario à faire des trucs de fou comme se jeter dans le vide avec un véhicule, grimper sur les trains, jouer à massacre à la tronconneuse en centre ville, faire du tout-terrain en pleine nature... à vous d'être imaginatif ! On se demande comment la PS2 arrive à gérer tout çà !

Oui car la console souffre : la circulation n'est jamais très dense et les ralentissements sont légion ! Mais peu importe, çà passe quand même ! Les graphismes et l'architecture ont même progressé depuis Vice City avec en plus de beaux effets visuels.


Un peu de vélo pour s'amuser entre deux missions !


TROP D'AMBITIONS ????

Tant de choses dans un même jeu sur une console ayant une faible mémoire oblige à faire quelques concessions du coté de la jouabilité : c'est parfois un peu brouillon, voir très brouillon, surtout dans les phase de combat et de tir. On espérait un petit progrès de ce coté.... On pardonne à nouveau Rockstar quand on voit la panoplie incroyable des actions possibles : il était difficile de pouvoir affiner le gameplay.

Idem pour les bugs, on ne peut pas y échapper vu l'ambition affichée, tout ne peut être corrigé à fond par les développeurs, des impasses sont obligatoires. Certains s'amuseront même à chercher et à provoquer ces bugs, cela fait parti du "charme" de GTA !


Las vegas à moto !


LES MISSIONS

Les missions sont parfois très énervantes, il faut souvent recommencer 5 ou 10 fois avant de réussir certaines... le problème est que l'échec est souvent du à la jouabilité moyenne lors des phases d'action. Autre soucis, il faut les recommencer à chaque fois du début, c'est à dire repartir systématiquement de sa planque ou de l'hôpital et rejoindre le point de départ de la mission, la map étant immense c'est frustrant et on a souvent envie d'abandonner... Heureusement nous ne sommes pas obligé de faire toutes les missions dans le même ordre, et celles ci sont variées.


LA RECETTE GTA 

Malgré ses défauts de gameplay GTA San Andreas est un jeu de fou furieux, jamais on a vu de l'histoire du jeu vidéo un jeu où il est possible de faire autant de choses. Mais c'est aussi un jeu de contemplation et d'émerveillement devant ce "petit" monde virtuel à l'intérieur duquel vous pouvez vous amuser comme bon vous semble. Une liberté totale qui en fait un jeu cultissime et indispensable dans votre ludothéque. Un "ovni" vidéoludique qui trace l'avenir du jeu vidéo : d'immenses mondes virtuels dans lesquels vous "jouez" à ce que vous voulez.


SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : TOP SPIN TENNIS / XBOX

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Microsoft
Support : Xbox
Année : 2003


Top Spin tennis était attendu comme le messie du jeu de tennis... Le PES du tennis... Le jeu qui allait enfin vous faire lacher le trop arcade Virtua Tennis...


REALISATION TERNE...

On s'attendait à une claque visuelle sur Xbox. Les graphismes, même si ils sont de haute qualité, sont ternes et gachés par un framerate assez bas... On est loin de la fluidité et de la pêche de Virtua Tennis ! De même les joueurs sont peu expressifs avec des visages qui ne ressemblent pas à grand chose...




... ET JEU ENNUYEUX...

Le mode "world tour" est pénible et peu crédible, avec des défauts qui plombent le jeu : 

- Les matchs sont en 3 sets de 3 jeux (on ne vous laisse pas le choix !),

- Les joueurs les plus faibles sont ridicules sur le terrain... Dès la première partie en découvrant le jeu vous les alignez 3-0 3-0.... et il faudra attendre de rencontrer vraiment les plus fort pour avoir enfin une opposition convenable....

- Même énorme problème que pour la plupart des jeux de tennis "modernes" : Pourquoi la balle ne sort-elle quasiment jamais des limites !? Il faut réaliser un "exploit" pour envoyer la balle dans le couloir par exemple... cette assistance exagérée dans le gamplay est agaçante et ridicule... Surtout pour un jeu qui se veut simulation !

- Enfin la finition du jeu est trop baclée : Les chargements sont longs, les menus très moches, le public affreux, les animations autour du stade simplistes, les replays sans intérêt, les animations de fin de match baclées, etc....


DOMMAGE, VRAIMENT DOMMAGE

Dommage car la maniabilité est excellente : On a vraiment l'impression de "cogner" la balle et de "charger" ses coups ! Le jeu est vif et rapide.

Top Spin délivre finalement une étrange impression de jeu non terminé ! Un jeu qui redonne envie de ressortir VIRTUA TENNIS ou encore mieux : FINAL MATCH TENNIS sur PC ENGINE.


SUPPOS : 2/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] SUPER MARIO SUNSHINE / GAMECUBE

Publié le par Dr Floyd

SUPER MARIO SUNSHINE
Support : Gamecube
Éditeur/Développeur : Nintendo
Année : 2002

Enfin le voici le nouveau Mario... 6 ou 7 ans après le fameux MARIO 64 de la Nintendo 64 qui a révolutionné le jeu de plateforme !
Mario doit désormais nettoyer une île paradisiaque des cochonneries laissées par son "double" (oui Mario a un clone !) aidé pour cela par un jet d'eau qu'il porte sur son dos... Bon, pourquoi pas... Mario écolo ?!

Le principe de la réserve d'eau dans le dos est vraiment excellent, cela rajoute pas mal de possibilités de gameplay au jeu, comme la possibilité de se soulever dans les airs en utilisant l'eau comme "réacteur". La jouabilité est comme toujours exemplaire, Nintendo oblige, sauf que les caméras ont du mal à suivre, problème lié à tous les jeux 3D.



Venons en tout de suite au gros défaut de ce jeu : la difficulté excessive de certains passages... Une difficulté qui donne parfois envie de balancer la console à travers la pièce ou d'abandonner le jeu !!! Les plus jeunes auront vraiment du mal sur ces passages qui donnent l'impression d'être revenu du temps des jeux 2D "au pixel près" (les plus anciens comprendront !). Autre chose énervante : l'arrivée dans un niveau où on ne sait pas vraiment ce qu'il faut faire pour débloquer la situation... Agaçant !


Techniquement c'est pas mal, en 7 ans les graphismes se sont bien sûr améliorés... mais bon pas tant que çà, du fait du style choisi par Nintendo : enfantin et coloré. Tout ça avec un framerate de bon niveau et de petites musiques entrainantes. Bref, c'est "mimi".

Au final Mario Sunshine est un bon jeu de plateforme mais qui ne restera pas dans la légende comme Mario 64 ou Super Mario sur Nes. En tout cas un vrai challenge pour les plus patients et un jeu que les fans de Mario ne peuvent rater.

SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : VIRTUA TENNIS 2 / PS2

Publié le par Dr Floyd

Editeur : SEGA
Support : PS2
Année : 2002 (2001 sur Dramcast)


Voici l’adaptation du méga-hit de la Dreamcast (paix à son âme) sur la Playstation 2. Et grosse déception : le jeu semble moins beau que sur la 128 bits de SEGA ! Un jeu qui a semé le doute dans la tête des premiers acheteurs de la Playstation 2 : et si la Dreamcast était finalement une console géniale ?!



Aucune amélioration à noter du coté du gameplay et des possibilités, c'est exactement le même jeu : mêmes courts, mêmes tournois, mêmes mini-jeux. C'est un simple potage... en plus moche ! Et oui les textures sont moches et baveuses, l'aliasing est présent, les couleurs sont fades... Les programmeurs de Sega ont semblent-ils eu beaucoup de mal avec le hardware de la PS2 !

Virtua Tennis reste malgré tout un jeu de tennis ultra-fun, en quelques secondes vous maîtrisez le joueur grâce à une jouabilité intuitive et impressionnante de simplicité, avec malgré tout une marge de progression importante.

On pourra repprocher au jeu une trop grosse assistance, limitant les possibilités de jeu et rendant le tout assez répétitif. Il est aussi quasi impossible de sortir la balle sur les cotés, même en insistant lourdement, c’est tout de même un peu étrange, même pour un jeu d'arcade.


Un bon jeu de tennis arcade fun, surtout à plusieurs. Dommage que la réalisation ne soit vraiment pas à la hauteur. On préférera sans problème a version Dreamcast ! 

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[RETROGAMING] Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty / PS2

Publié le par Dr Floyd

METAL GEAR SOLID 2: SONS OF LIBERTY
Support : PS2
Éditeur : Konami
Développeur : Konami
Sortie : novembre 2001 (2002 en France)

Mise à jour du test le 22/05/2011

metal-gear-solid-2-box.jpg

Metal Gear Solid 2 est sûrement le jeu qui a généré le plus de buzz médiatique au début des années 2000. Deux ans avant sa sortie, avant même le lancement de la PS2, on le considérait par avance comme un chef d'oeuvre... Tout le monde vivait sur un nuage à l'écoute des belles paroles  de Sony et de sa nouvelle console révolutionnaire capable de transmettre l'émotion...


Il faut dire que Metal Gear Solid premier du nom avait vraiment marqué son époque, s'imposant comme l'un des jeux les plus acclamés sur la première Playstation : Un jeu d'infiltration (assez nouveau à l'époque), complexe, offrant une mise en scène géniale, et avec des graphismes et animations de haute qualité. L'attente est donc considérable pour cette suite, surtout que la plupart des jeux PS2 sortis en 2001 sont assez médiocres.

MGS2-intro.jpg

Metal gear Solid 2 est un jeu d'infiltration, ici pas question d'avancer en tirant dans le tas, il faut avancer à tatons, ne tuer que lorsque c'est nécessaire, ne pas se faire repérer. Si vous devez tuer quelqu'un pensez aussi à cacher le corps. Utilisez un silencieux, faites attention où vous posez les pieds, ainsi qu'à votre ombre qui pourrait vous trahir, etc... Et si vous vous faites repérer, fuyez, un affrontement direct étant quasi impossible, la rigidité du gameplay ne le permet pas de toute façon.

Le scénario de ce second opus se déroule dans une ambiance de guerre froire/nucléaire avec deux phases de jeu bien distinctes :

- La 1ere en 2007 sur un tanker avec le très viril et charismatique Solid Snake, pour une phase de jeu assez réussie mais finalement ultra courte quand vous connaissez bien le niveau.

- Une 2eme phase (moins palpitante) qui se déroule deux ans plus tard sur une plateforme pétrolière... C'est la partie principale du jeu et grosse surprise : Snake a disparu de la circulation ! Vous jouez en effet un nouveau personnage beaucoup moins charismatique : Raiden, un espèce de blondinet peu crédible qui semble échappé de Final Fantasy...

Il faut savoir qu'il est même possible de zapper la première phase du jeu pour commencer directement sur la plateforme... Une étrange architecture de jeu ! 
 
MGS2-001.jpg
Tuez le avant qu'il ne donne l'alerte !

Allez ne faisons pas durer le suspens, ce jeu, aussi beau soit-il, est une daube. Il est bourré de défauts inacceptables ! Si il ne s'était pas appelé "Metal Gear" la presse l'aurait descendu en flèche. Compte rendu des dégâts :

- Une gestion de la manette trop complexe et frustrante, on a vraiment du mal à maîtriser les actions du personnage et toutes les options de façon naturelle... La répartition des touches sur la manette est vraiment peu conviviale et l'infiltration en devient vraiment très très très pénible.

- Des dialogues (en mode texte !) beaucoup trop long, vraiment pénibles et inutiles... le truc qui plaît uniquement aux Japonais.

- Des phases de jeu vraiment trop courtes et seulement deux pauvres environnements : une phase sur la tanker assez sympa mais vite bouclée, et une phase principale sur la plateforme assez ennuyeuse... Vous vous rendrez vite compte que le temps de jeu réel, entre les scènes à regarder et les blabla, est finalement ridicule.

- Sans compter que Snake n'est même plus le véritable héros du jeu, remplacé par un chérubin de la Star Academy qui a autant de charisme que le chanteur du groupe Kyo.

MGS2-002.jpg
Mais c'est qu'il ferait peur le blondinet !

Que reste t-il pour sauver la mise ? La réalisation avec une mise en scène de qualité, digne d'un bon film d'action, des scènes précalculées de grande classe pour l'époque, des graphismes sobres mais très beaux (malgré un alliasing monstrueux), une fluidité parfaite, et enfin une bande son excellente. Techniquement et scénaristiquement on ne peut pas reprocher grand chose au jeu de Hideo Kojima. Mais un jeu vidéo n'est pas un film.

Metal Gear Solid 2 est peut-être un jeu à posséder pour admirer sa mise en scène et sa réalisation de qualité... Mais c'est aussi et surtout un jeu d'infiltration gâché par une maniabilité vraiment pénible et des dialogues insupportables qui vous donneront envie de balancer la dualshock ! Un jeu vraiment surestimé par une presse achetée à l'époque, beaucoup de bruit pour rien.


NOTE TECHNIQUE : 9/10
NOTE ARTISTIQUE : 7/10
GAMEPLAY : 2/10
REPLAY VALUE : 2/10

20/40
SUPPOS : 1,5/6
(appréciation personnelle)
suppo.jpgsuppo.jpg 

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] ZELDA THE WIND WAKER / GAMECUBE

Publié le par Dr Floyd

ZELDA THE WIND WAKER
Editeur : Nintendo
Support : Gamecube
Année : 2003

windwaker-sailing.jpg

Il était attendu celui là ! Oulàlàlàlà ! C'était même le jeu Gamecube le plus attendu depuis Super Mario Sunshine ! Zelda débarque enfiiiiin sur la 128 bits de Nintendo... et en Cel-Shading (oups !). La pression est énorme suite aux opus précédents qui ont fait vendre des Nintendo 64 à la pelle.

Ce nouvel opus du mythique Zelda (mythe justifié ? Vaste débat !) arrive ainsi sur le cube de Nintendo avec ses graphismes façon "dessin-animé" qui ont déjà fait beaucoup parler ! On aime ou on aime pas, mais force est de constater que le résultat à l'écran est très sympa : c'est joli, sobre, fluide, agréable à l'oeil : un vrai petit dessin-animé avec une approche volontairement humoristique (les expressions exagérées sur les visages). Le tout accompagné de jolies petites musiques dignes de la série... bref que du bonheur pour nos pauvres petits sens si sensibles.


wind-waker-zelda.jpg


Mais après çà ? Que reste t-il ? Un jeu souvent répétitif et linéaire... Dès le premier donjon on s'emmerde à chercher sa soeur dans des décors tous identiques qui réussissent à nous paumer, et on n'est vraiment pas aidé par la carte assez mal fichue. Au niveau de la jouabilité c'est pas mal, à part les sauts automatiques lorsque vous approchez d'un précipice (bon il faut s'y faire), et une caméra pas trop mal gérée dans l'ensemble.

On se retrouve finalement avec un jeu de plateforme à énigmes très conventionnel qui essaye de se faire passer pour un jeu d'aventure épique. Les fans de la série ne se poseront aucune question et sauteront sur ce jeu, les autres peuvent éventuellement se le procurer pour la beauté du jeu, un véritable régal visuel.


SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] Mario Kart Double Dash / Gamecube

Publié le par Dr Floyd

MARIO KART DOUBLE DASH
Editeur : Nintendo
Support : Gamecube
Année : 2003

MarioKartDoubleDash.jpg

Mario Kart fait parti des trois jeux les plus attendus sur Gamecube après Super Mario version "Sunshine" et le dernier Zelda. Une licence devenue cultissime après les versions Snes et N64 ! Maintenant que Mario Kart est sorti, la Gamecube peut mourir en paix ?

Et c'est certainement le moins décevant des trois "blockbusters" apres un Mario Sunshine trop difficile et un Zelda beau mais ennuyeux. Bon c'est du Mario Kart, tout simplement, sans surprise (si ce n'est les 2 personnages par kart), mais terriblement efficace et accrocheur comme d'habitude.



Le jeu propose des graphismes sobres, exactement ce qu'il fallait pour ce jeu, avec une animation 100% fluide (contrairement à la version N64). On appréciera aussi la discrétion des accès disques : ils sont quasiment impossible à détecter et ça le gamopat adore. La maniabilité à la manette Gamecube est excellente, voire parfaite, le comportement des karts également. Bref que du bonheur vidéo-ludique !

Les courses restent toujours assez hasardeuses (avec ces bonus délivrés au petit bonheur la chance), mais c'est peut être ce qui donne un vrai piment au jeu. Le challenge des records de temps est toujours bel et bien présent, offrant une durée de vie infinie au jeu pour les fanatiques de scoring. Il y a toujours moyen de progresser dans sa technique pour battre ses records ! On peut tout de même reprocher une trop grande difficulté dans la maîtrise du mode "snake", c'est à dire le fait de faire déraper en permanence son kart pour gagner quelques centièmes de secondes : Une technique réservée aux hardcore gamers !

Coté reproches : Les mini jeux bonus sont sans grand intérêt. Aussi on pourra reprocher un manque de folie dans le design des circuits, ça manque d'imagination, de passages secrets, d'innovations par rapport à la version N64. Enfin la coopération de deux personnages sur un kart est un concept sympa mais très peu exploité dans le jeu. Que ce soit en solo ou à plusieurs cela n'apporte franchement pas grand chose. Et à deux joueurs sur le même kart c'est totalement ennuyeux pour celui qui se retrouve à l'arrière. De petits défauts qui lui empêche d'obtenir la note maximale.

Malgré quelques défauts (surtout les inutiles deux personnages par kart) Mario Kart sur Gamecube est bel et bien un hit en puissance avec sa réalisation soignée et son gameplay addictif. C'est un jeu totalement indispensable et si vous ne l'achetez pas alors revendez votre Gamecube, vous n'avez rien compris.

SUPPOS : 5,5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] GRAN TURISMO 3 / PS2

Publié le par Dr Floyd

GRAN TURISMO 3
Éditeur : Sony
Développeur : Polyphony Digital
Support : Playstation 2
Année : 2001

GT-3.png

GRAN TURISMO 3 c'est la course de voitures ultime... un chef d'oeuvre de simulation avec de superbes graphismes et une animation ultra fluide ! hum... En réalité une superbe opération marketing magistralement organisée par Sony pour booster une PS2 en début de carrière.

La simulation ultime !? Mon c... Gran Turismo est une arnaque vidéoludique sans nom. Commençons par lister les principaux défauts du jeu :

- Les voitures qui rebondissent les unes sur les autres où sur les décors... même sur les brindilles d'herbe !
- Pas de dégâts, pas de déformation de véhicules, c'est une référence çà ?
- L'IA catastrophique : les voitures se suivent cul à cul bêtement pendant toute la course et ne font même pas attention à vous !
- l'IA truquée ! Oui les voitures ralentissent ou accélèrent en fonction de votre position dans la course !



Si tout ceci était parfaitement acceptable sur PS1, çà ne l'est vraiment plus sur la PS2 qui "simule la guerre nucléaire" ! Alors les fans vont nous dire qu'il y a des tonnes de véhicules (quel intérêt franchement ?) et que les graphismes "déchirent trop"...

Ah il est sûr que graphiquement c'est superbe, les voitures sont parfaitement modélisées, et le framerate est nickel en 60 frames/Seconde. Mais tout ceci ressemble trop à une démo ! Et animer cinq véhicules, sans IA, sur une piste "morte" (l'environnement est statique) ce n'est pas non plus un exploit !

GT-3-002.jpg

Mode Turismo pénible... voire très chiant, mode arcade sans saveur... Le seul intérêt selon moi reste de jouer seul en piste pour battre son record du tour, de préférence en mode rallye qui est très bien fait... Mais l'ennuie gagne franchement très vite.

Gran Turismo 3 est une belle arnaque, la licence marketing parfaite ! Acclamé par la presse, défendu par des gamins qui n'ont pas leur permis, ce jeu est une superbe démo technique pour la PS2, mais en rien une simulation de conduite sur routes !

SUPPOS : 2/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] DEF JAM FIGHT FOR NEW YORK / XBOX

Publié le par Dr Floyd

DEF JAM FIGHT FOR NEW YORK
Éditeur : Electronic Arts
Support : Xbox (test), PS2, Gamecube
Année : 2004

Voici la suite très attendue du surprenant et trop peu connu jeu de combat  DEF JAM VENDETTA sorti il y a un peu plus d'un an. Enfin un jeu EA qui sortait du lot ! Alors quoi de neuf avec cette nouvelle mouture ?


Grosse amélioration graphique, le moteur a été entièrement repensé. (Hélas c'est assez sombre, la mode du "underground" oblige !). Coté ambiance sonore l
es fans de rap seront aux anges, et les bruitages sont excellents. L'animation des combattants est fabuleuse, il y a des tonnes de mouvements différents, et la foule est active. Seul petit bémol : le jeu a tendance à ralentir un peu sur certains tableaux, mais bon ce n'est pas trop gênant. 



Cette fois il y a de plus un scénario assez bien ficelé (enfin... pour un jeu de castagne !) avec une durée de vie plutôt correcte. Il y a des tonnes d'arènes différentes avec interaction avec les décors et le public, pas mal de combattants différents, 5 styles de combat... bref du tout bon !

Attention ce n'est pas un jeu de baston classique à la Tekken, il faut vraiment un temps d'adaptation aux commandes bien plus complexes... Ne vous découragez pas au tout début car vous louperiez un jeu vraiment jouissif une fois bien maîtrisé.

SUPPOS 4,5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

<< < 100 101 102 103 104