[SCOOP] Le Doc interviewe Jesus !!!!

Publié le par Dr Floyd

Vous vous souvenez tous des aventures de Cyber-Papy dans les années 80 chez VTR et de son micro-ordinateur VP100, l'article le plus populaire de Gamopat en 2014 ! Et vous vous souvenez peut-être d'un certain Jesus.... Jesus Martinez... qui bossait avec lui en tant que programmeur !

Le Messie de l'informatique ?

Le Messie de l'informatique ?

Et bien je l'ai retrouvé, ou plutôt, c'est lui qui m'a trouvé lorsqu'il a voulu reprendre contact avec CyberPapy ! Alors j'en ai profité pour le charcuter !!! Et bordel de sprite rotatif, il en a des choses passionnantes à dire !!!! Jesus va nous faire replonger non pas il y a 2000 ans mais à une époque bien plus passionnante, celle du début des années 80 !

Bonjour Jesus, tu sais que tu es une star sur Gamopat depuis la publication de l'article culte de Cyber Papy sur l'histoire du VP100. Dans quelles circonstances as tu connu notre Cyber Papy préféré ?

Bonjour docteur, une star sur Gamopat, mon dieu, vais-je être à la hauteur... J'ai fait la connaissance de Cyber Papy au début des années 80, j'ai, disons, écourté mes études d'électronique parce que je préférais de loin m'amuser avec les calculatrices programmables et les premiers ordis plutôt que de faire mes devoirs.

En 1982 si mes souvenirs sont bons, j'ai bossé pendant l'été, ce qui m'a permis de m'acheter un Zx81 en kit mais qui du même coup a complètement pourri ma scolarité. J'ai cherché un boulot en rapport et je me suis retrouvé chez VTR dans le 18ème, au début c’était un vidéo-club mais ils commençaient timidement à vendre un peu de matériel informatique. Rapidement l'activité micro a largement supplanté le vidéo-club et la société a changé de locaux, on a commencé à importer les produits Memotech et c'est à ce moment que tout a commencé. Pour faire face a une demande grandissante et des difficultés d'approvisionnement systématique notamment en ce qui concerne les extensions de mémoire il a fallu chercher de nouveaux fournisseurs

Je parle d'un temps que les moins de 20 ans... tralala, un Zx81 était livré avec 1k de mémoire, ce qui représente la quantité astronomique de 1024 octets soit 1/1000eme de méga ou 1/1000000 de giga, prenons un smartphone de base qui a 16gigas, bah il faut, hum, 16 millions de Zx81 pour avoir la même capacité !

Ce qui n'est même pas vrai d'ailleurs puisque le système utilisait une partie de cette mémoire et que l'écran monopolisait le reste si on affichait trop de choses. En réalité voila a peu de choses près le plus gros programme qu'on puisse écrire avec un Zx81 de base:
10 PRINT "Bonjour"
20 GOTO 10

Vous comprenez maintenant que l'extension de 16k (16384 merveilleux et rutilants octets) représentait l'équivalent d'un Graal version informatique pour l'époque !

C'est donc comme ça que la collaboration avec Cyber Papy a commencé. Cyber Papy mentionne ces fameuses extensions mémoire mais en réalité il y a eu une quantité folle d'extensions en tout genre :
- Le Zx81 écrit en noir sur fond blanc, c'est à la mode maintenant mais pas à l'époque, qu'a cela ne tienne voilà une inversion vidéo et on écrit en blanc sur fond noir.
- Quoi? Le clavier ne fait pas bip? Hop, un bip clavier
- Vous n'aimez pas taper plusieurs fois le même caractère? Voila un auto-repeat !
- Vous n'arrivez pas a relire vos programmes sur K7 voila un filtre pour améliorer tout ça (les plus vieux expliqueront aux plus jeunes ce que c'est une K7, car oui, on stockait nos programmes là dessus, fallait avoir la foi)
- et ainsi de suite...

Je passe sur les cartes d'entrées sorties qui permettaient de piloter des appareils électroniques, les convertisseurs analogiques/numériques, les interfaces pour imprimantes et la sacro sainte RS232 (qu'elle aille au diable celle là) et j'en oublie...

J'ai connu un client qui pilotait des métiers à tisser avec ce matériel, plutôt que d'avoir un matos industriel hors de prix, il avait un stock de Zx et de cartes entrées / sorties et quand ça tombait en panne il suffisait de le changer. Un autre gérait un centre d'appels téléphoniques automatisé à partir de ces cartes, ça composait le numéro de téléphone, ça lançait le magnéto, ça attendait la réponse et ça sortait un listing. On avait peur de rien a l'époque, je suis sur qu'il y a bien dû y avoir un fou furieux pour envoyer un Zx dans l'espace...

Enfin bref, Cyber Papy était mon fournisseur de jouets, à chaque fois qu'il me ramenait un truc c'était la fête ;) Après on a commencé à vendre d'autres gammes d'ordis et logiquement toute la gamme d'extensions a été déclinée.

Le VP100

Le VP100

Le VP100 quand à lui était une approche originale, j'avoue que la première fois que j'en ai vu un je me suis posé des questions, mais bon finalement c'était une machine compacte, avec un écran et un vrai clavier, stable et fiable, en un mot: professionnel !

Le point d'orgue de cette débauche technologique a été l'interface qu'il a développé pour faire des jeux, avec ça les jeux étaient gravés directement sur une eprom donc pas de temps d'attente de chargement et grâce a une habile astuce technique on pouvait passer de la résolution graphique de base 64x44 à 256x176, on avait jamais vu ça !!!

Je me rappelle bien de son programmateur d'eproms, aujourd'hui vous mettez une clé usb dans votre pc et hop copiez collez quelques gigas, nous on faisait bronzer des eproms aux UV pour les effacer puis avec moult précautions on l'insérait dans le Textool (rien que d’écrire ce nom "Textool" ça me file la chair de poule allez encore une fois "Textool" hmmmmmm) puis on patientait les quelques minutes qu'il fallait pour programmer les 4096 octets de l'eprom. Je crois qu'on aurait même pu voir passer les octets tellement ça avait l'air magique ! Puis on retirait l'eprom, on la mettait dans une cartouche, et on lançait le jeu et là... Pt*n de Me**e!!! un bug, allez zou on recommence... Ah la la c'était le bon temps !!!

Après ce fut l’opulence, carte d'affichage couleurs, carte son, interface joysticks, synthétiseur de paroles, je crois que Cyber Papy a dû épuiser les catalogue de tous les fabricants de circuits intégrés de l'époque, tout y est passé !

Voila donc comment j'ai fait la connaissance de Cyber Papy ;)

- Combien de cartouches de jeux as-tu produit pour le VP 100 ? Et quel est le jeu que tu préfères dans le lot ?

Combien est une bonne question, en vérité je ne sais plus, on me demandait d'aller vite, très vite, il fallait rentabiliser le hardware, on a aussi fait appel a un autre développeur pour étoffer la gamme... Intercepteur c'était moi a coup sûr, c'était le premier... Destructeur, Mineur aussi, pour les autres honnêtement je ne me rappelle plus !

Mon préféré c'est Intercepteur, pour plein de raisons ! C'est pour écrire ce jeu que je me suis mis a l'assembleur, puis c'est le premier qui a été distribué et il est librement inspiré d'un célèbre jeu d'arcade de chez Williams que j'adore. Après les autres jeux que j'ai fait (j'en fait encore d'ailleurs) c'est toujours le même frisson... quoique avec le recul je crois que Intercepteur devait être particulièrement injouable tant il était rapide, mais a l'époque je n'avais pas encore 20 ans et mes réflexes étaient plus aiguisés !

Malheureusement, lors d'un déménagement j'ai perdu tout le matériel et il ne me reste plus rien de cette époque :'( Ce qu'il faut bien comprendre c'est que a l'époque les jeux vidéos c'était Pong sur la TV et Space Invaders dans les cafés alors quand une machine comme ça est arrivée à la maison ça a été une vraie révolution, et je crois que si j'avais du payer pour faire des jeux, je l'aurais fait...

[SCOOP] Le Doc interviewe Jesus !!!!

- Ces jeux ont été tous programmés en assembleur donc ? Est ce encore utile aujourd'hui d'apprendre l'assembleur pour programmer des jeux retro selon toi ? Programme tu encore aujourd'hui ?

Ccommençons par la fin, j'ai programme a peu près tout ce qui m'est passé par les mains, les smartphones, les tablettes, les trucs avec des pommes derrière, ceux avec un robot vert dessus, les consoles Nintendo, Sony, PC Engine, les Nokia 3410 si si, les autres Nokia aussi, les ordis PC, Amiga, Atari, Amstrad, TRS80, Apple II... Puis là, je me dis que ça serait bien de faire quelque chose sur un Raspberry ou un Arduino histoire d’être Roots et Badass jusqu'au bout ! Quoique root et badass quand t'a fait jouer Frères Jacques a une imprimante matricielle... Y'a même un copieur sur Youtube qui joue la marche impériale avec des lecteurs de disquettes pfff... Mon plus grand regret sera de n'avoir jamais été foutu de programmer mon magnétoscope :(

Oui Docteur je souffre d'une Gamopathie chronique et galopante, et ce, depuis des années, mais j'ai pas vraiment envie de guérir. Alors l'assembleur, franchement, a part dans les pathologies lourdes et chroniques, non c'est plutôt rare. La dernière fois que j'ai fait de l'assembleur de façon professionnelle c'était en 2007, je travaillais à l'époque sur l'adaptation d'une appli basse définition en HD et dans des cas comme ça c'est la solutions la plus efficace, c’était sur PC et je me suis bien lâché la dessus, y'avait de tout, de l'assembleur, de l'optimisation MMX, du SSE, bref la totale, d'autant que le projet était d'une pénibilité atroce, il s'agissait de VirtuaGirl HD (NDLR:http://www.virtuagirl.com/), vous conviendrez que c'est presque inhumain de travailler sur ces vidéos a longueur de journée non ?!

Maintenant les jeux sont trop complexes pour qu'on y aie recours, puis les langages et les compilateurs ont fait d'incroyables progrès et écrire du code pour des processeurs multi-coeurs c'est se faire des nœuds au cerveau, de plus on n'a plus besoin d'optimiser ni la vitesse ni la mémoire, le hardware fait tout ça mieux que vous. Toutefois, je ne cache pas que c'est le pied, d'abord parce qu'on est en prise directe avec le processeur et parce que l'on a une liberté totale, programmer en assembleur c'est un peu comme un God Game, t'est le maître du monde, mais ça suppose un très bonne connaissance du hardware et tu joues sans filets, a la première bourde ça part en cacahuète.

J'en fais encore pour les parties critiques, sur mes bidouilles perso, en général le code est en C et quand j'ai besoin d'un coup de pouce : asm("go go go..."); L'assembleur pour faire du retrogaming sur des machines de course comme nos PC, non pas besoin, sauf pour ceux qui ont des tendances masochistes, par contre si on est sur du hardware limité comme ce qui se faisait a l'époque on a plus le choix, on se remonte les manches et on y va ! L'assembleur c'est le plus simple des langages, tellement simple qu'il faut tout faire soi-même !

- Avais tu réalisé d'autres jeux avant ? Et ensuite avec quelles célèbrités as-tu bossé ?

Euh avant ? y'avait des ordis avant ? LOL, non, avant il y avait Apple II et TRS80 pour faire des jeux, tous les deux étaient hors de prix et de plus j'ai déjà commencé a 16 ans donc pour faire avant j'aurais du être riche et sacrément précoce.

Maintenant je programme toujours mais dans un domaine moins ludique, le ludique je me le garde pour m'amuser. J'ai eu de belles opportunités, déjà en étant là au moment où la micro a explosé, j'ai aussi travaillé avec des gens formidables comme Cyber Papy bien sûr ;), et le plus célèbre pour ne pas le citer ça a été Eric Chahi, après j'ai bossé chez Sony pour la sortie de la PS One, puis pour Psygnosis, plein de belles expériences vraiment j'ai beaucoup de chance.

Eric Chahi, un autre Messie du jeu vidéo

Eric Chahi, un autre Messie du jeu vidéo

- Quels auront été tes micro-ordinateurs préférés ?

Facile pour les 8 bits : le Zx81 et Spectrum, on oublie pas son premier amour, en plus le Z80 je surkiffe grave,

Apple II, parce que les outils de dév. et les lecteurs de disquette m'on permis de vraiment avancer même si le processeur est poussif et buggé jusqu’à la moe**e (j'avais un MOS au lieu d'un Rockwell),

Amstrad : qui a changé la face de la micro, y'a eu un avant et un après,

Le DAI parce que j'ai pas mal fantasmé là dessus et le Sirius mais celui là j'en ai eu un, longtemps après,

En 16 bits: Atari ST, une machine de puriste, tu prend un Motorola 68000 ta b*te et ton couteau et tu taille la route, pas comme les mauviettes sur leur Amiga qui on besoin de hardware pour faire des trucs cool ;) Amiga aussi, tout compte fait le hardware c'est quand même pas mal pour faire des trucs cool, puis c'est un 68000 aussi donc bon on l'excuse ;)

Après je me suis bien marré sur des trucs comme L'Archimedes, un RISC original et bien pêchu mais passé complètement inapercu. Puis y'a pléthore de trucs en fait il me faudrait des pages et des pages, en ce moment, après avoir pas mal joué avec les micro-contrôleurs je m'amuse bien avec les Arduino.

Ah oui j'oubliais... j'ai racheté deux TRS80 lors d'une brocante, je les ai retapés puis j'ai construit un lecteur de disquettes compatible avec l'os de l'époque, le NewDos, et j'ai fait un PacMan que j'ai mis dans le domaine public, mais je crois que ça c'est un peu perdu dans les limbes d'internet, ça devait être dans les années 90 soit pratiquement 10 ans après la fin de la commercialisation du TRS, c'est p'tet pour ça d'ailleurs que ça s'est perdu, va savoir ;)

Le processeur qui fait "surkiffer grave" Jesus

Le processeur qui fait "surkiffer grave" Jesus

- Joues tu aux jeux vidéo sur console ou PC ? Quels sont tes jeux préférés de toute l'histoire de l'industrie ? D'un point de vue ludique et d'un point de vue technique ?

A mon grand dam oui j'avoue, j'ai joué, je joue, et je jouerai, tant pis j'irai a confesse ! J'ai aussi fait mon devoir de père en éduquant correctement mes enfants, ils connaissent leurs classiques, Space Invaders (j'en avait un), Pacman, Mario, Warcraft, Red Alert, etc... Maintenant ils volent de leurs propres ailes : Call Of, Halo, Dofus... Ah les enfants quand ils quittent le nid !

Mais revenons a nos moutons, d'un point de vue ludique :

Manhole, Zaxxon, Donkey Kong pour les principaux Game & Watch,
Defender, Pacman, Space Wars, Asteroids, Scramble, Q*Bert, Pengo, etc... en arcade,
Mazogs et Tyranausaurus Rex sur ZX81, là je me suis dit que oui y'avait un truc à faire !
Droll, Lode Runner, Choplifter et les 20000 autres jeux sur Apple II,
Manic Miner, Ant Attack, Knight's Lore, Valhalla, Jetman, etc... à cette époque y'avais des nouveautés sans arrêt, impossible de faire une liste sur Spectrum !
Sorcery, Fighter Pilot, Bomb Jack, Alien 8 sur Amstrad c'est encore pire y'en a + !
Revenge of the mutant camels, Fort Apocalypse sur C64
Dungeon Master, Xenon, Pluto, Arkanoid, Bubble Bobble sur Atari, c'est de pire en pire !
Ultima Underworld, Trackmania, World of Warcraft II, Red Alert sur PC
Tekken, Ridge Race,r Jumpin Flash, Katamari sur Playstation
Loco Roco, Patapon sur PSP

Bon j’arrête y'en a trop ! D'un point de vue technique c'est différent, disons que à partir du moment où tu deviens programmeur, je veux dire que tu gagnes ta vie avec, le regard change et c'est difficile de prendre du plaisir a jouer sans avoir un regard inquisiteur qui décortique le moindre mécanisme. Donc a peu près tous les jeux sont intéressants a regarder, certains pour le gameplay d'autres pour le défi techno... Le top c'est quand même les démos ! L'essence même de l'exploit technique, c'est gratuit, c'est juste pour faire la nique à ton voisin !

Mazogs, un des jeux préférés de Jesus !Mazogs, un des jeux préférés de Jesus !

Mazogs, un des jeux préférés de Jesus !

- Belle sélection de jeux de vieux barbu ! Enfin je sais que tu as repris contact avec CyberPapy depuis notre article, vous allez relancer le VP 100 ?????

- Oui on a un peu échangé grâce à Gamopat (encore merci) , ça fait plaisir de le retrouver ! il n'est plus trop dans l’électronique quoique je suis sur qu'il n'en faudrait pas beaucoup pour le titiller là dessus ! Bien sûr un ordi comme le VP 100 n'aurait pas beaucoup de débouchées de nos jours, mais quand je vois ce qu'on fait avec les SoC je me laisserai bien tenter par un émulateur, le Z80 est un processeur que je connais bien maintenant depuis plus de 30 ans et émuler un Z80 ça ouvre les portes sur pas mal de vieilles machines Zx Spectrum, TRS80, Amstrad, MSX, Gameboy... l'idée est à creuser ;)

- Merci Jesus, tu nous a illuminé ! Et on espère te retrouver sur notre forum où il y a plein de grands malades et de vieux barbus prêt à suivre le prophète !

A bientôt et soignez vous bien !

Jesus Martinez, le prédicateur de Gamopat ?

Jesus Martinez, le prédicateur de Gamopat ?

Publié dans FOCUS, UNE

Commenter cet article

Urbinou 13/03/2015 11:03

Un vrai plaisir à lire, excellent ! J'adore les commentaires sur les micros préférés :-)
Tu n'as pas une photo plus récente de Jesus ?

slinkyribb 11/03/2015 19:58

J'ai en mémoire qu''une revue informatique à l'époque avait voulu innover pour diffuser un jeu. Afin d'éviter a ses lecteurs de devoir taper des pages entières de listing en basic comprenant de plus du code assembleur et le tout sur le clavier "aléatoire" du ZX81 , était joint au magazine un disque vinyle du genre 45t mais souple. Le cout était bien moindre qu'une K7 vu qu'à l'époque le tirage représentait plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires ! Il fallait donc bricoler un câble pour relier la platine vinyle au ZX81, parvenir à ajuster les niveaux puis relancer la "musique" jusqu’au bout pour charger le jeu en croisant les doigts !
Faute de posséder un ZX81, je me souviens de m'être contenté de passer le disque sur ma platine et d'écouter le doux chant (disons carrément criard en fait !) des octets tout en rêvant de ce mystérieux jeu...

dunkill 11/03/2015 16:14

Poualala quand je lis ça j'ai l’impression de ne pas être né a la bonne époque moi !
Le début des années 80 a tellement la classe !

sonic_the_hotdog 11/03/2015 15:14

Passionnant ! Vivement la suite !

Urbinou 11/03/2015 13:24

Que de bons souvenirs avec cette petite boite noire ! Mais ne noircissons pas le tableau, je n'ai jamais vraiment eu de souci avec le cassettophone, l'astuce était de retirer la fiche ear( ou étais ce mic ??) pour éviter un feedback. Mais c'est vrai que ce que je trouvais fascinant, tant en soft qu'en cartouche (que je n'ai jamais eue ni vue de près), c'est l'accès à la haute résolution sur une machine pas du tout étudiée pour. Tous mes respects Monsieur Jesus !

florian 11/03/2015 12:55

J'étais moi même client de VTR à l'époque ..... La suite..

meridian 13/03/2015 23:49

Je me souviens quand il a eu son premier ZX 81, on devait être en seconde ou première à l'ECE. Il a quitté l'école ensuite et après on a commencé à le voir dans les revues. La vache ça date maintenant.

Dr Floyd 13/03/2015 13:29

Moi je me souviens des pubs VTR dans les mag informatiques. A l'époque ces pubs informatiques faisaient rêver.