OVERLORD II / XBOX 360

Publié le par Gamopat

Partager cet article

LE PAPA FAN DE MEGA MAN

Publié le par Dr Floyd

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

LE TOUR DE FRANCE SUR XBOX LIVE !

Publié le par Dr Floyd

Le Tour de France débarque aujourd'hui (un peu à la surprise générale) sur le Xbox Live grâce à Focus Home Interactive et l'adaptation du jeu PC Pro Cycling Manager. Le Tour de France 2009 The Official Game est en effet disponible dès maintenant pour 800 MS Points, un tarif raisonnable.



Attention ce n'est pas un jeu d'arcade mais plutôt une vraie simulation (avec la possibilité de se piquer ? de mourir dans sa chambre d'hôtel ? d'être trompé à l'insu de son plein gré ?). On aimerait aussi une édition collector sur support physique comprenant le DVD, la seringue et l'EPO.

Publié dans NEWS

Partager cet article

LA PC ENGINE SUR VOTRE PS3 !

Publié le par Dr Floyd



La "Virtual Console" de Nintendo fait des émules... En effet depuis aujourd'hui au Japon sont disponibles en téléchargement sur le Playstation Network 4 jeux PC Engine : New Adventure Island, Bomberman 94, Sengoku Mahjong et l'excellent flipper Devil Crush.

Ils sont jouables sur PS3 et PSP, au prix unitaire de 600 yens. D'autres jeux devraient suivre. Quid de l'Europe ? Peut-on s'attendre à d'autres supports comme Snes ou Megadrive ? Peu importe moi je retourne jouer à ces jeux sur les VRAIES consoles.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] Global Defense / Sega Master System

Publié le par Keneda

GLOBAL DEFENSE
Connu aussi sous le nom de S.D.I. en Arcade, sur Atari ST, Amiga, MsDos, C64, Spectrum, CPC
Support : Sega Master System
Editeur : SEGA
Année : 1987




Difficile d'exister lorsque l'on est un shoot sur Master System face à des mastodontes comme R-Type et Fantasy Zone. Cependant certains shoots arrivent à tirer leur épingle du jeu et ce Global Defense en fait partie.


L'heure est grave, des missiles menacent la terre ! Voilà, c'est à peu près tout en ce qui concerne le scénario. A vous de deviner d'où vient la menace... des petits hommes verts ? Des cocos ? Bref, tout cela n'est bien sûr qu'un prétexte pour introduire moult tirs de lasers et explosions en tout genre.

Première originalité du jeu, vous n'y dirigez pas un sempiternel vaisseau spatial mais une sorte de drone de défense dont le design, pour le moins peu sexy, est une sorte d'hybride entre les drones de reconnaissance de l'Empire dans Star Wars et les droides futuristes dans la Machine infernale de Blake et Mortimer. Vous traverserez donc l'espace avec cet engin dans le but de défendre la planète qui apparaît dans de magnifiques arrières plans.


La phase d'attaque...

Autre originalité du jeu, les niveaux sont découpés en deux phases. Une première phase d'attaque en scrolling horizontal, ou vous devrez détruire bases et chasseurs ennemis tout en prenant soin d'intercepter le maximum de missiles tirés en direction de votre planète, puis une seconde phase de défense, où sur un écran fixe il vous faudra détruire les tonnes de missiles qui vont pleuvoir sur votre planète. Cette dernière dispose d'une sorte de bouclier de protection qui tolérera un nombre d'impacts limité.

Petit détail qui va vous compliquer la tache, les dégâts sont cumulables entre les deux phases, qui sont donc interdépendantes. Vous aurez ainsi, dans les phases offensives, à surveiller vos arrières, et à laisser passer le minimum de missiles possibles afin de ne pas trop vous pénaliser pour la phase suivante. Cette idée est vraiment excellente et renforce l'intensité du jeu.


...et celle de défense

La dernière originalité du jeu concerne la prise en main. La croix directionnelle, utilisée indépendamment du bouton 1, permet de déplacer le viseur qui vous sert à tirer. En maintenant cette touche 1 enfoncée, vous pourrez vous déplacez. Le bouton 2 sert donc bien sur à faire feu. Déroutant au départ, ce type de maniement n'est pas sans intérêt et l'on se rapproche du gameplay d'un Space invaders et d'un Missile Command en phase défensive. Avec ce système de jeu, vos mouvements sont réduits au minimum en phase offensive, et sont quasiment inexistant en phase défensive. Deux types de bonus sont récupérables, un premier qui augmente votre vitesse de déplacement, et un second qui améliore votre puissance de tir.

Malgré son manque de punch et un design des ennemis assez quelconque, ce jeu se révèle cependant assez addictif. Si les premiers niveaux sont relativement faciles, la difficulté ne cesse de croître et le challenge est bel et bien présent. Global Defense a la mérite d'être original et vaut que l'on s'y attarde.

SUPPOS : 3,5/6

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

LE PETIT-DEJEUNER DES GAMERS

Publié le par Dr Floyd

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

KANE & (ET CE CINGLE) DE LYNCH REVIENNENT

Publié le par Dr Floyd



Kane & Lynch bon ou mauvais jeu ? C'est un vaste débat ! Pour la majorité de la presse vidéoludique c'est un mauvais jeu, pour certains gamopats un plutôt bon jeu (voir notre test). En tout cas Eidos et Square Enix (qui sont désormais liés) ne se posent plus la question et annoncent qu'une suite est en préparation: Kane & Lynch Dog Days.

C'est que les ventes ont du être bonnes ! Il est vrai que les personnages et l'ambiance étaient vraiment très intéressants, en fait il faut juste remplacer l'ensemble des gens qui ont bossé sur la partie programmation par des gens qui savent coder... Je suis méchant là ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

[GAMOPAT ACADEMY] LE LYNX DE CAMPUTERS

Publié le par Dr Floyd

Le micro-ordinateur anglais Lynx de Camputers (une petite start-up de Cambridge) n'est pas l'un des plus célèbre micro-ordinateur de l'ère 8 bits. Sorti en mars 1983 c'était un concurrent direct de l'Oric 1 et du ZX Spectrum.



Les caractéristiques sont très sympa pour l'époque : processeur Z80 à 4mhz (comme pour le futur CPC464), graphismes 256*248 en 8 couleurs et une haute-résolution avec un mode texte de 80 colonnes. La ROM de 16Ko contient le basic. Concernant la RAM, cela dépend du modèle : 48ko, 96ko ou 128ko. Les deux derniers disposant de quelques Ko de ROM additionnels (stockant des commandes supplémentaires pour les graphismes et effets sonores) et de 24Ko de RAM réservées pour stocker les données. Le clavier est mécanique, ce qui est très appréciable. Seule la partie sonore est en dessous avec une seule voix. A noter que le look n'est vraiment pas terrible.

Le basic intégré en ROM était relativement plaisant avec des commandes peu répandues à l'époque comme While-Wend ou Repeat-Until, un langage proche du Pascal. Il était possible d'utiliser le CP/M comme OS via un lecteur de disquette 5.25".

Il sera vendu autour de 225£ (299£ en 96ko et 345£ en modèle 128) ce qui était un prix assez raisonnable, même si plus cher que l'Oric ou le Spectrum. La machine en elle même n'est pas mauvaise mais son manque de support software lui empêcheront de connaître le succès. Vendu à 30 000 exemplaires, quasiment inconnue en dehors de l'Angleterre, comme pour beaucoup de fabricants l'aventure du Lynx s'arrêtera dès mi-1984, laissant le champs libre à l'Amstrad CPC.



CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Nom : LYNX
Fabricant : CAMPUTERS (UK)
Processeur : 8bits Zilog Z80A 4Mhz
RAM : 48ko, 96ko ou 128ko (max 192ko via module d'entension)
ROM : 16Ko (20Ko sur le modèle 96 et 128)
Graphismes : 256x248, 512x480 - 8 couleurs
Son : 1 voix
Clavier : 57 touches

Partager cet article

WET : BETHESDA EN RAGE-MODE

Publié le par Dr Floyd


Voici le tout dernier RPG de Bethesda : WET ! Votre avatar devra lutter contre une horde de dragons, orcs et autres démons dans un monde ouvert et dévasté par l'apocalypse, tout en devait gérer ses capacités et son équipement. Ce nouveau RPG qui risque de révol... heu attendez, ça ne ressemble pas à un RPG cette vidéo ? On semble même assez loin de Elder Scroll ou de Fallout... Vous voulez dire que Bethesda va nous pondre un beat'em all ?!

Publié dans NEWS

Partager cet article

DRAGON QUEST IX NOUVELLE RELIGION AU JAPON

Publié le par Dr Floyd



Je vous avais prévenu alors ne soyez pas surpris des chiffres qui vont suivre : Dragon Quest IX sur DS vient de sortir ce week-end au Japon et c'est... un tsunami !!! Tous les records sont pulvérisés avec près de 2,4 millions de jeux vendus en deux jours !!! Il y a eu des queues devant toutes les boutiques spécialisées ce week-end au Japon, mais Square Enix avait anticipé le succès et tout le monde a pu repartir avec son exemplaire.

Le précédent record de vente au japon sur un week-end datait de 2004 avec... Dragon Quest VIII sur PS2. Les analystes estiment que ce volet DS se vendra à 5 millions d'exemplaires rien qu'au Japon (sachant qu'un jeu est en général considéré comme un mega-hit avec 1 million au niveau mondial !)

Dragon Quest est définitivement la plus grande licence de tous les temps au Japon, ou alors la religion officielle du pays ? Et Square Enix le grand Gourou.

Publié dans NEWS

Partager cet article